Riche en antioxydant, La Myrtille bio antioxydant naturel puissant permet d’améliorer la vision et de prévenir certaines maladies telles que les maladies cardio-vasculaires ou le cancer.

La myrtille, vaccinium myrtillus, est issue d’un arbrisseau, le myrtillier, originaire d’Amérique du Nord. Il produit un petit fruit rouge légèrement acide qui pousse facilement dans les jardins.

On doit son utilisation médicinale aux Amérindiens qui appréciaient particulièrement ce fruit dont la fleur en étoile était un signe du «grand esprit». Ils utilisaient les fruits et les feuilles pour relaxer les femmes au moment de l’accouchement et pour purifier le sang.

Aux États-Unis, plus grand producteur de myrtille au monde, ce fruit est toujours très populaire. On le retrouve dans la composition d’un grand nombre de dessert tel que les muffins, tartes, coulis, confiture…

Les usages thérapeutiques et vertus de la myrtille
Les fruits et les feuilles de myrtilles sont utilisés en phytothérapie. Les propriétés médicinales de ce fruit sont principalement dues à la présence d’anthocyanidines, un flavonoïde, qui est l’un des plus puissants antioxydants répertoriés à ce jour.

Les radicaux libres contre lesquels luttent les antioxydants peuvent endommager les vaisseaux sanguins du système cardiovasculaire, conduire à l’apparition de cancer, et accélérer les effets du vieillissement. Consommer de la myrtille est un excellent préventif de ces maladies.

Acheter de la myrtille bio en gélules sur la boutique Biologiquement.com

Acheter de la myrtille bio en gélules sur la boutique Biologiquement.com

La myrtille est utilisée pour traiter la dégénérescence maculaire qui entraine une perte de vision. Cette maladie est la principale cause de cécité chez les personnes de plus de 55 ans.

Des études cliniques ont montré qu’en augmentant la flexibilité des capillaires dans les yeux, la myrtille peut aider à ralentir la progression de la dégénérescence maculaire. D’une manière générale, les flavonoïdes contenus dans le fruit permettent d’améliorer la vue et de lutter contre les troubles de la vision tels que la cataracte.

Cet effet sur la souplesse des vaisseaux sanguins permet également à la myrtille d’être utiles dans le traitement des varices, causées par l’insuffisance du flux sanguin dans les jambes.

En outre, les flavonoïdes contenus dans ce fruit peuvent aider à prévenir les ecchymoses, les saignements, et la rupture capillaire.

Cette petite baie est un diluant du sang et permet de prévenir la formation de caillots. Les chercheurs pensent également que l’extrait de myrtille peut empêcher le développement de l’athérosclérose (durcissement des artères) causée par l’accumulation de plaque dans les vaisseaux sanguins. Pour l’instant, aucune étude n’a pu prouver son efficacité dans ce cas précis.

Comment consommer de la myrtille ? Sous quelles formes ?
Vous pouvez consommer ses fruits frais ou en jus et ses feuilles en infusion. Il existe également des teintures, des gélules sur la boutique Biologiquement.com.

Il n’existe aucun effet secondaire connu à la consommation de myrtille.


La Myrtille bio antioxydant naturel puissant, nous vous invitons à consulter les fiches pratiques des « Vitamines », des « Minéraux », des « Flavonoïdes », des « anti-oxydants » pour connaître leurs modalités d’actions dans l’organisme.

La composition moyenne énoncée ci-dessous est à considérer comme étant un ordre de grandeur. Les données varient en fonction des modes de culture, des variétés, du mode de conservation, le degré de maturité, la forme d’ingestion (crue, cuite, accompagnée… ).

Modérément sucrée, la teneur en glucide de la Myrtille cultivée est plus élevé que la sauvage (6,1 g contre plus de 11 g pour 100 g ). Le sucre est constitué pour moitié de fructose et un tiers de glucose. Avec un apport énergétique de 50 kcalories pour 100 g (209 kJoules) la Myrtille est un fruit d’apport énergétique modéré.

La myrtille bio , un antioxydant naturel puissant.

La myrtille bio , un antioxydant naturel puissant.

Sa teneur légère en sucre alliée à sa richesse en eau en font un fruit-plaisir savoureux, désaltérant et rafraîchissant, qui se déguste facilement (pas d’épluchage).
A noter la présence de fibres (3 à 5 g voir plus de 8 g pour les sauvages) dont 70% sont insolubles et facilitent donc le transit. Les fibres solubles sont constituées de pectines.
Les acides organiques (acide malique, citrique principalement) donnent la saveur acidulée à la Myrtille.
Ses minéraux, variés, ne dépassent pas 300 mg pour 100 g avec prédominance du Potassium.
L’apport en vitamines est quantitativement modeste mais diversifié, avec une quantité appréciable de vitamine C. Cette diversification est toujours appréciable, c’est le bon côté des fruits et légumes, lorsqu’on varie les menus et que l’on consomme journellement plusieurs espèces, on évite les carences. Les substances spécifiques les plus intéressantes de la Myrtille sont la vitamine E (tocophérols) en quantité significative, la vitamine B3 ou PP composée de Flavonoïdes (catéchine, biflavane) à l’action anti-oxydante et synergique de l’activité de la vitamine C. Ils ont par ailleurs une action veino-protectrice. La catéchine (tanin) donnent à la Myrtille sa saveur légèrement astringente.
D’autre part, comme tous les fruits et légumes bien colorés, la Myrtille est riche en Flavonoïdes : les anthocyanes (400 à 500 mg pour 100g), qui portent la couleur rouge-violette. La nature dispose d’une palette de couleurs nuancées, la Myrtille dispose de la cyanidine (pigments des pensées bleues ou violette), la delphinidine (présente aussi dans certaines variétés de cerise, et le delphinium non ???), la malvidine qui est… mauve !!! Les anthocyanes aiment la fraîcheur, c’est pourquoi on trouve la Myrtille…. en Limousin par exemple où gorgées d’anthocyanes, elles acquièrent la plus belle couleur violette que l’on puisse trouver… au monde !!! (voir le Verger de Veix en Corrèze).
Les Myrtilles, en particulier ces anthocyanes, renforcent la vision. Mais j’ai une mauvaise nouvelle pour vous : ça marche pas avec les confitures !


La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

La myrtille…pour une vision parfaite
La myrtille, petite baie bleue-noire, la bien-nommée “perle bleue”, pousse sur un arbuste persistant. On la déguste en confiture, coulis, nectar… et maintenant en jus.
Ses bienfaits : la myrtille est reconnue pour ses capacités à améliorer la vision, notamment
nocturne, et à réduire la fatigue oculaire. Elle contient aussi des vitamines E et C et surtout
des niveaux records de flavonoïdes, aux propriétés antioxydantes qui aident à préserver nos cellules du vieillissement. Sarichesse en tanins lui confère des propriétés anti-infectieuses, atout dans la prévention des cystites et des diarrhées.

Les bienfaits de la Myrtille bio

Les bienfaits de la Myrtille bio

Plus : avis à celles qui surveillent leur ligne, c’est une des baies les plus légères en sucres et en calories.
Le saviez-vous ? le mot myrtille vient du latin myrtus, du grec murtos : myrte, symbole de l’amour ou de la gloire.
A tester : le Pur jus de myrtille La Vie Claire
(100% bio).
Le cranberry… en prévention des cystites
Le cranberry (ou canneberge) est une petite baie rouge au jus amer et acidulé à la fois, célèbre depuis des décennies en Amérique du Nord.
Ses bienfaits : le cranberry renferme différents types de flavonoïdes, aux propriétés antioxydantes qui aident à lutter contre le vieillissement et à prévenir l’apparition du mauvais cholestérol. Surtout, le cranberry est scientifiquement reconnu – notamment par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (AFSSA) – pour prévenir les infections du système urinaire, chez les adultes comme chez les enfants.
Plus : le cranberry agit sur les bactéries buccales ; il aide à ralentir la formation des caries et de la gingivite.
Le saviez-vous ? au Canada, on l’appelle canneberge car la plante ressemble à une canne de berger.
A tester : le jus de cranberry est une alternative préventive naturelle en cas d’infection urinaire. A boire donc sans modération : le Pur jus de cranberry La Vie Claire (100% bio).

La grenade… contre l’hypertension
Surnommée “ fruit des Dieux “ par les Egyptiens, la grenade est un fruit exotique rouge, méditerranéen, qui contient de petites graines croquantes, remplies d’un délicieux jus.
Ses bienfaits : la grenade est riche en antioxydants, surtout des tanins (2 à 3 fois
plus que le thé vert), et joue un rôle notamment dans le traitement des maladies cardio-vasculaires. Elle serait également efficace pour soulager l’arthrose et limiter l’effet néfaste du diabète sur les artères. Le jus de grenade contient enfin des vitamines B5, B6 et C, ainsi que du cuivre et du potassium qui renforcent le système immunitaire.
Plus : les chercheurs étudient activement les applications préventives et thérapeutiques de
la grenade dans le cancer du sein, mais pour le moment aucune base scientifique ne permet de garantir son efficacité contre cette maladie.
Le saviez-vous ? une coutume chinoise veut qu’on offre une grenade aux nouveaux époux en guise de promesse d’une nombreuse descendance.
A tester : le Pur jus de grenade La Vie Claire (100% bio), obtenu à partir de la pulpe qui entoure les graines du fruit, la partie la plus riche en polyphénols.
L’acérola… la vitamine C naturelle
L’acérola, dont les fruits rouges présentent un goût acidulé, pousse principalement en Amérique du Sud et aux Antilles, où il est considéré comme “un arbre à santé”.
Ses bienfaits : les fruits de l’acérola ont une teneur remarquable en vitamine C, 20 à 30 fois plus importante que l’orange. Les vertus de la vitamine C ? Elle prévient de nombreuses maladies infectieuses, notamment les “bobos” de l’hiver et aide à lutter contre les baisses de tonus et le stress.
Plus : on conseille aux fumeurs – carencés en vitamine C – de faire des cures d’acérola.
Le saviez-vous ? très populaire au Brésil, l’acérola est consommée fraîche en jus et en sorbets glacés.
A tester : l’acérola en jus est amère ; mieux vaut la consommer en comprimés (existe en
1000 mg d’extrait sec à la marque La Vie Claire), à raison d’un demi-comprimé par jour sur une cure de 40 jours.


Améliorer la circulation micro-capillaire (la Myrtille bio antioxydant naturel puissant).

Des nutriments comme le ginkgo biloba, l’extrait de pépin de raisin ou de myrtille, la vinpocétine, capables d’améliorer la circulation micro-capillaire dans l’œil, peuvent contribuer à freiner la détérioration de la macula.
Un essai en double aveugle a comparé l’effet du ginkgo biloba à celui d’un placebo chez dix patients souffrant de DMLA. Malgré la petite taille de l’échantillon, des résultats statistiquement significatifs dans l’augmentation de l’acuité visuelle ont été notés dans le groupe prenant du ginkgo biloba.
Le zinc en concentration relativement importante dans la rétine
Le zinc est particulièrement présent dans l’épithélium pigmentaire rétinien et il joue un rôle important dans différents systèmes enzymatiques de la rétine. De faibles niveaux alimentaires de zinc semblent liés à une augmentation du risque de développer une DMLA. L’évaluation de 1968 participants à la Beaver Deam Eye Study a montré que les sujets consommant les quantités les plus importantes de zinc avaient moins de risque de développer une DMLA que ceux qui en consommaient les plus faibles quantités.

Myrtille biologique superfruit antioxydant : Intérêt nutritionnel

Myrtille biologique superfruit antioxydant : Intérêt nutritionnel

Une étude en double aveugle, contrôlée contre placebo a examiné l’effet d’une supplémentation orale en zinc sur la progression de la DMLA.

151 sujets âgés de 42 à 89 ans ont reçu quotidiennement 100 mg de sulfate de zinc ou un placebo. Tous les sujets participant à l’étude avaient une DMLA diagnostiquée de façon ophtalmologique et n’avaient pas d’autres maladies ophtalmiques. Le groupe traité par le zinc avait significativement moins de pertes d’acuité visuelle que le groupe sous placebo pendant les 12 à 24 mois de suivi.

L’extrait de myrtille : l’expérience de la Royale Air Force
L’idée que les myrtilles puissent renforcer la vision nocturne provient de rapports anecdotiques concernant les pilotes de la Royal Air Force britannique au cours de la seconde guerre mondiale. Pour améliorer leur vision nocturne, ils mangeaient de la confiture de myrtilles.

Un grand nombre d’études européennes ont depuis montré que des suppléments d’extrait de myrtille améliorent la vision nocturne, permettent une adaptation plus rapide à l’obscurité et une restauration plus rapide de la vision après un éblouissement. L’extrait de myrtille est couramment utilisé en Europe pour soigner différents désordres oculaires.

Des anthocyanosides

Les propriétés thérapeutiques des myrtilles sont attribuées à la présence d’anthocyanosides qui appartiennent à la grande famille des caroténoïdes. Les anthocyanosides ont un effet stabilisateur sur le collagène, préviennent la fragilité capillaire et améliorent la micro-circulation.

Des études ont montré que les anthocyanosides améliorent la circulation sanguine dans l’œil, en particulier, dans la rétine. Cette amélioration a des effets positifs sur la rétinopathie diabétique, la dégénérescence maculaire, la rétinite pigmentaire ou la cécité nocturne.

Des travaux scientifiques ont montré que les anthocyanosides pouvaient être efficace à retarder la formation de la cataracte. Dans de nombreuses études, la fréquence de la cataracte chutait, simplement en supplémentant l’alimentation avec des extraits riches en flavonoïdes comme la myrtille.

Des patients atteints de cataracte ont reçu deux fois par jour, pendant quatre mois, 180 mg d’un extrait de myrtille et 100 mg de vitamine E. Les chercheurs ont constaté que la formation de la cataracte était stoppée chez 48 des 50 patients.

On pense que des lésions sur les structures du collagène, en particulier sur celles dans l’œil, sont l’une des causes de glaucome. Les anthocyanosides des myrtilles renforçant l’intégrité des structures du collagène, leur utilisation semble prometteuses, non seulement dans la prévention mais, aussi, dans son traitement. 8 patients italiens souffrant d’un glaucome ont ainsi reçu 200 mg d’anthocyanosides extraits de myrtille. Des améliorations de leur état ont été constatées.

Des études ont également montré que l’extrait de myrtille, en plus d’alléger, de ralentir et de prévenir certains désordres oculaires, améliore l’acuité visuelle. Dans une étude, un traitement quotidien avec 400 mg de myrtille et 20 mg de bêta-carotène améliore chez de nombreux participants la vision nocturne et élargit leurs champs de vision.


Depuis quelques années, la Myrtille bio antioxydant naturel puissant est devenue une vedette montante dans l’alimentation thérapeutique en Corée du Sud.

Peu connue, peu cultivée et encore peu consommée par les Coréens, la plupart des myrtilles venaient de l’étranger. Or depuis que ce fruit a été présenté comme un « Super aliment du 21ème siècle », sa production et sa consommation ont augmenté de façon exponentielle.

Alors quelle est la principale propriété de la myrtille qui séduit si rapidement tant de consommateurs et de producteurs ? Et comment s’est-on rendu compte de cette propriété ?

MYRTILLIER ARBUSTIF ou VACCINIUM CORYMBOSUM

MYRTILLIER ARBUSTIF ou VACCINIUM CORYMBOSUM

Si vous avez choisi une Charlotte comme dessert, c’est parce que vous aimez la fraise et ce n’est sans doute pas parce que vous avez pensé à tous les effets bénéfiques de la fraise. Oui, souvent on s’attache à un aliment en raison de son goût. Et si l’aliment que vous préférez est également très bon pour la santé, c’est vraiment la cerise sur le gâteau ! Et c’est le cas de ce fruit estival, la myrtille.

Il semble que ce sont les pilotes de l’armée de l’air anglaise qui ont découvert cette propriété, lors de la deuxième guerre mondiale. Comme ils devaient, surtout, voler la nuit pour échapper aux Allemands, ils avaient pris l’habitude de consommer de la confiture de myrtille pour améliorer leur vision dans l’obscurité. Cette pratique s’est avérée très efficace et elle a ensuite suscité l’intérêt des chercheurs qui ont confirmé le bien-fondé de cette pratique.

Donc la principale propriété de la myrtille est, sans surprise, sa capacité à améliorer la vision. Comment cela est-il possible alors ?

La myrtille contient une grande quantité d’une substance précieuse qui confère à ce « fruit de la vue » cette capacité d’améliorer la vision. C’est l’anthocyanidine. Ces substances ont la capacité de diminuer la perméabilité des capillaires et de stimuler la production d’une substance appelée « rhodopsine » qui est essentielle à la vision nocturne.

Mais ce n’est pas tout : les anthocyanidines peuvent également prévenir la dégénérescence maculaire, de même que les cataractes. Ce sont aussi des substances très précieuses qui peuvent renforcer les capillaires, prévenir l’athérosclérose, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Les anthocyanidines préviennent également la détérioration des fonctions motrices. Elles accélèrent notamment la communication entre les neurones et améliorent du même coup l’équilibre, ce qui confère à l’individu une caractéristique importante de la jeunesse.

Il existe encore d’autres avantages de la myrtille. Les anthocyanidines de la myrtille agissent, en fait, de deux façons particulières, au-delà de la stimulation de la production de rhodopsine : elles présentent des propriétés antioxydantes.
Comme antioxydant, la myrtille arrive bon premier sur 39 fruits et légumes courants, car elle en possède 50 % plus que les fraises, 125 % plus que l’orange et 250 % plus que les épinards, grâce à une substance qui lui donnent sa couleur bleu foncé. La consommation de la myrtille peut ainsi diminuer les dommages causés par les radicaux libres qui favorisent le processus de vieillissement.
À vrai dire, les antioxydants sont nécessaires puisqu’ils contribuent vraiment à combattre le vieillissement prématuré. Une telle protection assure la santé des artères.

En résumé, les bienfaits de la myrtille sont donc : l’amélioration de la vision, la capacité à mieux voir dans l’obscurité, la prévention des cataractes et de la dégénérescence de la macula, l’amélioration des fonctions motrices, le renforcement des capillaires, la prévention de l’athérosclérose, des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux et, enfin la prévention du vieillissement prématuré !


Japon – Une substance contenue dans les feuilles de Myrtille bio antioxydant naturel puissant aurait un effet puissant sur la progression du virus de l’hépatite C, selon une étude du Dr Kataoka de l’université de Miyazaki.

La population de Miyazaki, dans le sud du Japon, recèle un nombre élevé de cas d’hépatite C. Les chercheurs se sont donc intéressés à de meilleures options de traitement. Parce que le virus de l’hépatite C est localisé dans le foie et peut y rester parfois plus de 20 ans avant de se développer, ils ont exploré la piste d’un complément alimentaire capable de faire ralentir ou d’arrêter l’infection.

Les scientifiques ont donc passé au crible près de 300 produits agricoles et ont découvert le potentiel des feuilles d’une variété de myrtille du sud-est des États-Unis, la Vaccinium virgatum ou « myrtille œil-de-lapin ». Ces feuilles contiennent de la proanthocyanidine, un polyphénol antioxydant qu’on retrouve aussi dans le raisin et le vin.

La Myrtille bio botanique et propriétés

La feuille de Myrtille bio

Si la proanthocyanidine peut parfois se révéler dangereuse, l’équipe du Dr Kataoka a constaté que sa concentration efficace contre le virus de l’hépatite C était 100 fois inférieure au seuil toxique. Ce dosage pourrait alors être pris sous forme de complément alimentaire.

L’hépatite C affecte 200 millions de personnes dans le monde. Il n’existe pas de vaccin pour la prévenir, les traitements existants sont lourds et leurs effets secondaires nombreux. L’hépatite C peut mener à une cirrhose ou un cancer du foie.


La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

Nom latin:

Vaccinium myrtillus.

Noms communs:

myrtille, myrtille commune, airelle.

Propriétés:

Antioxydant, anthocyanosides peut améliorer la fragilité capillaire (fin vaisseaux sanguins) et améliore le flux sanguin. Anti-fongiques, anti-bactériennes, anti-inflammatoire, antihistaminique.

Indiqué pour:

A le potentiel pour la prévention de la thrombose et de peut inverser les « attaques » de l’angine de poitrine, pour prévenir l’athérosclérose le cholestérol, rétinite pigmentaire, hémorroïdes, les bleus, la cataracte, la circulation sanguine, le diabète, la diarrhée, la cécité la rétinopathie, les varices.

Utilisations:

Tue ou inhibe la croissance des champignons, des levures et des bactéries. Elle élimine aussi les protozoaires Trichomonas vaginalis. Empêche la fragilité capillaire et améliore la vision.
La myrtille contient anthocyanosides lesquels sont de puissants antioxydants qui renforcent les vaisseaux sanguins et les capillaires, améliore les globules rouges, stabilise le collagène des tissus tels que les tendons, les ligaments et le cartilage et il a des effets hypocholestérolémiants. Ils augmentent également les pigments qui permettent à la rétine de l’oeil de tolérer la lumière. En outre, il contribue à maintenir la flexibilité des globules rouges, ce qui leur permet de passer à travers les capillaires et de fournir l’oxygène. Étant donné que les yeux ont une forte concentration de capillaires la myrtille peut être particulièrement utile dans l’amélioration de la vue. La myrtille a prouvée qu’elle pouvait améliorer la vision de nuit, la lenteur de la dégénérescence maculaire, prévenir la cataracte et la rétinopathie diabétique. Elle est également utilisée pour améliorer les varices et comme anti-vieillissement grace a des effets sur la structure du collagène.

Les problèmes de sang contenu dans les veines des jambes peut conduire à des varices ou des plaies sur les jambes. Plus grave, il peut en résulter des caillots sanguins dans les jambes. Parce que la myrtille peut renforcer les parrois de tous les vaisseaux sanguins dans l’organisme, elle peut être utilisée en prévention et également soulager les hémorroïdes.


La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

Troubles Prévention des cataractes, prévention de la dégénérescence de la macula

Maladies Prévention du cancer, prévention de l’athérosclérose, des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux

Bénéfique Amélioration de la vision, capacité de mieux voir dans l’obscurité, amélioration des fonctions motrices, protection des tissus du cerveau, diminution de la perméabilité des capillaires, renforcement des capillaires

Extrait de myrtille bio est un puissant antioxydant qui renforce les veines

Extrait de myrtille bio est un puissant antioxydant qui renforce les veines

Myrtille description

La myrtille pousse sur le sous-arbrisseau que l’on nomme myrtillier, avec des racines très longues. Sa tige faiblement ailée mesure entre vingt et soixante centimètre de hauteur, elle est dressée et rameuse. Des feuilles la recouvrent d’une teinte vert pâle, leurs formes sont ovales et alternes finement dentée et parsemée de nervures sur la face intérieure. Les fleurs du myrtillier sont soit regroupée par deux soit isolée et se placent à l’aisselle des feuilles, leurs couleurs sont blanches rosées. La myrtille est une baie noire-bleuâtre, violacée et arrondie mesurant cinq millimètre de diamètre seulement, charnue et de saveur agréable que l’on récolte de juin à septembre.
Myrtille la culture

La myrtille, cette baie savoureuse privilégie les régions à hauts reliefs (montagnes) de l’Europe, on en retrouve à des hauteurs variant entre quatre cent à deux mille cinq cent mètre, elle c’est répandue également en Asie et en Amérique et un peu partout dans le monde. Elle préfère les endroits ombragés et humides, et les sols riches en aluminium (silice), facile à cultiver et une espérance de vie de trente cinq ans.

Myrtille sa composition

La myrtille contient des acides organiques et triterpéniques avec l’acide citrique, l’acide benzoïque, l’acide malique, de l’acide succinique et quinique, des acides ursolique et oléanique, de l’arbutoside et néomyrtiline.

La myrtille comprend aussi des anthocyanes et tanins catéchiques, des flavonoïdes et bioflavonoïdes avec l’arabinoside et du quercétol, des vitamines A et C, et de la pro vitamine E, ainsi que de la pectine et en sels minéraux.

Myrtille et ses vertus médicinales

La myrtille est une petite baie ayant de nombreuses propriétés bénéfiques pour l’organisme, la principale étant qu’il a une action anti héméralopique (amélioration de la vision nocturne), mais ce n’est pas tout elle est antiseptique et anti-infectieux, anti diarrhéique et antihémorragique, anti-inflammatoire, antioxydant et diurétique.

La myrtille fut l’objet d’études scientifiques pour ses propriétés sur la vision nocturne, après qu’il fut remarqué que les pilotes d’avions britanniques consommaient de ce fruit pour leurs vols de nuit. De plus la myrtille protège les tissus de l’œil envers toutes agressions lumineuses et autres (comme tous les écrans) et apporte une aide précieuse sur les problèmes de la cataracte et prévient la dégénérescence de la macula (dégénérescence maculaire lié à l’âge ou DMLA) qui résulte de la détérioration de la zone situé prés du nerf optique responsable de l’acuité visuelle.

L’attribution d’antioxydant pour la myrtille la classe parmi les plus importants, elle a pour effet de ralentir le vieillissement, et d’être préventif sur certains cancers, sur l’artériosclérose, les crises cardiaques ainsi que les accidents vasculaires cérébraux.

Les tanins présent au sein de la myrtille lui confère une action sur la prévention de nombreuses infections situé sur l’appareil urinaire, en empêchant les bactéries de s’y accroché (les colibacilloses, cystites).

Mais ce n’est pas tout ces mêmes tanins associé au anthocyanoside que contient la myrtille lui confère une faculté anti diarrhéique tout en apaisant les douleurs et les spasmes que provoque les colites.

Myrtille autres usages

Les baies de myrtille sont bien connu en cuisine, elles peuvent être dégusté fraîche, crue cuite ou séché ou ajouter dans divers mets, tel que les pâtisseries et les confitures, les sirops, les sorbets, les tisanes, des liqueurs et vins ainsi que dans certaines sauces qui accompagnent certaines pièces de gibier. Une petite astuce pour agrémenter vos plats avec un poivre aux myrtilles (épicé et fruité), associé des grains de poivres rose et noir avec des myrtilles séchées dans un moulin a poivre, et bon appétit.

Myrtille soigne

Amélioration de la vision, capacité de mieux voir dans l’obscurité, prévention des cataractes, prévention de la dégénérescence de la macula, amélioration des fonctions motrices, protection des tissus du cerveau, diminution de la perméabilité des capillaires, renforcement des capillaires, prévention du cancer, prévention de l’athérosclérose, des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.


La Myrtille bio antioxydant naturel puissant, fruit du myrtillier, est riche en fibres, en acide citrique, malique, vitamines A, B, C, D et E.

Elle contient du calcium, du fer, du potassium et du phosphore. Il ne faut jamais la cueillir lorsqu’il pleut.
La myrtille est astringente, diurétique, antioxydante et antiseptique. Elle améliore les troubles de la circulation du sang comme la phlébite, les varices ou les hémorroïdes. Elle restaure les capillaires après les infarctus et c’est un remède contre la diarrhée.
En cas de diabète, prenez les feuilles en infusion. La myrtille soulage les douleurs menstruelles et lutte contre la cystite. L’extrait de myrtille est conseillé contre la rétention d’eau. Et si vous avez des aphtes, mâchez des myrtilles.
Nul n’ignore qu’elle améliore la vision nocturne parce qu’elle contient des substances qui agissent sur le pourpre rétinien et elle a aussi un effet efficace sur la fatigue oculaire. Elle n’apporte que très peu de calories.
Si vous n’y êtes pas allergique à la myrtille, achetez plutôt de la française qui a meilleur goût qu’aucune autre, et normalement, est cultivée sans traitement phytosanitaire. Si vous vous tâchez avec c’est qu’elle est fraîche.
On peut manger la myrtille chaude à condition que la cuisson ne dépasse pas 3 minutes pour qu’elle n’éclate pas. Sautées à la poêle avec un peu d’huile d’olive et du miel, les myrtilles accompagnent un magret de canard par exemple. La myrtille se marie parfaitement avec le gibier.


La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

– Origine :
Vaccinium angustifolium est appelée bleuet nain du Canada, elle provient uniquement des Etats-Unis et du Canada. Ses cousines peuvent pousser en Europe ou encore en Asie, mais essentiellement dans les zones montagneuses (Vosges, Alpes, Auvergne…).

– Le marché actuel :
Les Etats-Unis et le Canada se partagent la production mondiale de cette variété de myrtilles bio, et notamment le Québec qui cultive ce bleuet depuis très longtemps, mais la majorité de la production actuelle est destinée à l’exportation, notamment vers le Japon.

– Propriétés organoleptiques :
La myrtille bio est une petite baie globuleuse, d’une couleur violacée proche du noir. Son goût est doux, sucré et légèrement acidulé, mais il peut varier, comme la taille de la baie, en fonction de la variété de myrtille bio.

– Applications agro-alimentaires :
Les utilisations de la myrtille bio sont nombreuses et variées, on peut par exemple en faire de la confiture, du jus, du sirop, des glaces, des sorbets ou encore l’inclure dans la préparation d’une tarte, d’un clafoutis ou d’un muffin. Les plus grosses baies peuvent perdre leur couleur à la cuisson, mais les autres variétés, comme Vaccinium angustifolium sont assez petites pour ne pas subir d’altération.
On la transforme aussi en liqueur, tisane ou encore en eau de vie (kirsch).

– Valeurs nutritives :
Riche en tanins, vitamines et oligo-éléments, c’est un fruit à faible valeur calorique. Ses vertus médicinales ne se limitent pas aux baies, les feuilles peuvent être utilisées pour la préparation d’infusions. Ses propriétés antioxydantes naturelles en font une baie réputée et consommée régulièrement en tant qu’alicament. On lui accorde parfois des vertus anti-inflammatoires ainsi qu’une action positive sur la vue et sur la mémoire.


Liens conseillés : la baie de goji bio Himalaya - la poudre baobab bio - la baie d'açaï biologique - la mûre blanche - boutique biologiquement - l'huile de baobab bio - fleur de sel de Guérande - la racine de maca bio - la fleur hibiscus bissap - les fleurs de bach - l'aloe vera - les couples mixtes - la plante de stevia bio - les femmes nappy - le fruit du camu camu - le sel de Guérande - l'arbre du baobab - baies de cranberry bio - la feuille de menthe bio - le fruit de grenade bio - la baie d'aronia bio - la céréale de chia bio - le fruit de l'acerola bio - le fruit de maqui bio - le fruit de guarana bio - l'huile de jojoba bio - le café vert bio - la boisson de maté bio - le silicium organique - utilisation du chanvre bio - le thé de rooibos - l'huile d'argan - konjac bio coupe faim - le thé vert bio antioxydant - les antioxydants naturels - la baie de myrtille - le sirop agave biologique - la feuille de graviola bio anti-cancer - physalis peruviana - la racine de curcuma bio - la racine de ginseng biologique - la racine de gingembre biologique - le citron yuzu bio - le fruit de cupuaçu biologique - la baie d'arbouse bio - la vigne rouge bio pour la ciculation - urucum bio contre le cancer de la peau - le fruit de lucuma bio - les amandes biologiques - la cerise - le fruit de mangoustan bio - le thym antioxydant - levure de riz - le citron vert - les antioxydants naturels puissants - la papaye fermentée - le raisin riche en antioxydant - l'ortie bio riche en silice - la baie de sureau - le desmodium bio pour le foie - la feuille de moringa biologique - le goji de l'Himalaya - les baies de goji Himalaya - l'algue spiruline biologique - les antioxydants naturels puissants - la pulpe de baobab biologique - les protéine biologique - beurre de karité bio - le fruit de l'argousier bio - la poudre de baobab bio - la feuilles de ginkgo biologique - le goji biologique - le champignon reishi biologique - le transhumanisme - les sushis japonais - le fruit du baobab bio - les baies de goji biologique - la pharmacie biologique - le cannabis biologique - la marijuana biologique - les insectes comestibles - les prooxydants - la poudre de baobab biologique - le pain de singe baobab - les aliments antioxydants - le baobab biologique - biologiquement - le bouye jus de baobab - baobab.com - la tomate biologique - les insectes comestibles - le fruit du corossol - le fruit du baobab biologique - la feuille de graviola bio - le bambou bio - l'artémisinine bio anti-cancer - baobab.com - la feuille de corossol - un hamburger végétarien - la dhea naturelle - l'armoise anti-cancer - l'artemisia annua plante anti-cancer