Crème brûlée aux myrtilles bio

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

« Pour tous ceux qui rêvent d’employer le chalumeau dans la cuisine, je vous invite à découvrir la crème brûlée. J’adore cette fine croûte que l’on fait craquer avec la pointe de la cuillère. Cette recette est d’autant plus alléchante que vous découvrirez de délicieuses myrtilles cachées au fond de la cassolette. »

Ingrédients

Pour 4 personnes:
8 jaunes d’œuf
30 cl de lait entier
70 cl de crème fraîche épaisse
350 g de myrtilles
200 g de sucre en poudre
1 gousse de vanille
2 cuillères à soupe de sucre roux ou de cassonade
Préparation

Fendre la vanille en 2 et gratter avec la pointe d’un couteau l’intérieur de la gousse pour récupérer toutes les graines et la chair.
Mélanger dans une casserole le lait avec la chair et les graines de la vanille
Faire chauffer la casserole à feu moyen jusqu’à ce que le lait soit à frémissement.
Laisser frémir pendant 5 minutes
Blanchir les jaunes d’œuf avec le sucre : verser le sucre progressivement sur les œufs en battant au fouet jusqu’à obtenir un ruban mousseux et blanchâtre.
Incorporer la crème et bien mélanger
Ajouter le lait à la vanille et bien mélanger.
Répartir les myrtilles dans le fond de cassolettes individuelles
Verser et recouvrir le tout avec la crème
Faire cuire au bain-marie dans un four préchauffé à 150° pendant 20 minutes
Sortir du four et parsemer la surface avec le sucre roux
Passer quelques minutes sous le grill ou mieux passer au chalumeau de manière à former une fine croûte caramélisée à la surface des crèmes brûlées
Servir tiède ou froid

Tarte aux myrtilles bio

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

Ingrédients

Ingrédients pour 6 personnes :

Pâte
90 gr de beurre
50 g de sucre glace
15 gr de Poudre d’amandes
150 g de farine
1 oeuf
Garniture
250 gr de myrtilles bio
30 g de sucre glace.
Préparation

Préparation des ingrédients :

La veille ou le matin pour le soir, faites la pâte.
Mélangez du bout des doigts le beurre en pommade, puis ajoutez le sucre glace et la poudre d’amandes, l’œuf et la farine, sans trop travailler la pâte.
Enveloppez la pâte dans un film alimentaire et laissez-la reposer au frais.
Au moment de faire le gâteau, nettoyez les myrtilles.

Préparation :

Préchauffez le four à 180°C, thermostat 6.
Sortez la pâte du réfrigérateur.
Sur un plan fariné à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, faites une abaisse de pâte de 3 millimètres que vous étalez dans un moule à tarte (à fond amovible de préférence) beurré.
Faites précuire 15 mn environ, la pâte ne doit pas brunir seulement prendre une couleur un peu dorée.
Puis sortez le moule du four et étalez les myrtilles en couche épaisse sur la pâte. Remettez au four 7 à 8 mn.
Saupoudrez de sucre glace à la sortie du four.
Laissez refroidir dans le moule.
Idées, trucs & astuces

Vous pouvez accompagner cette tarte d’une glace au yaourt, à la verveine ou à la mélisse.

Trucs et astuces :

Si vous avez une irrésistible envie de myrtilles en plain hiver, vous pouvez utiliser des myrtilles surgelés, mais attention, elles rendent davantage de jus à la cuisson.

Egouttez-les et gardez le jus pour faire un sirop ou un coulis.

Vous pouvez aussi utiliser à la place d’un moule des cercles de pâtisserie.

Les myrtilles et notre santé

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Particularités du myrtillier bio antioxydant naturel puissant.

Poussant à l’état naturel en sous-bois dans les sols acides, le myrtillier (Vaccinum myrtillus) est un arbuste rampant produisant un petit fruit bleu mûrissant en été ou en automne.
On peut cependant cultiver la myrtille dans son jardin mais elle exige un sol acide que l’on peut obtenir par un apport suffisant de terre de bruyère. Il est vivement conseiller de planter des cultivars disponibles dans les jardineries à la fin du mois de novembre.
La myrtille préfère un coin ombragé pour se développer à l’abri des vents. Les cultivars peuvent atteindre un mètre de hauteur. On conseille de placer plusieurs pieds afin de favoriser la pollinisation croisée et la fructification.
Recherches entreprises sur les effets antioxydants des myrtilles
Les myrtilles, surtout lorsqu’elles sont sauvages, sont connues pour êtres riches en différents antioxydants.
Des chercheurs de l’US Department of Agriculture se sont intéressés en particulier au ptérostilbène, un antioxydant présent dans les myrtilles très voisin du resvératrol contenu dans les raisins et le vin. Leurs travaux, présentés lors de la 228ème rencontre nationale de l’American Chemical Society, consistaient à traiter des cellules hépatiques de rats à l’aide de différents composés.
Les chercheurs ont mis en évidence que le ptérostilbène possédait le plus fort potentiel d’activation des récepteurs cellulaires impliqués dans la réduction du cholestérol et d’autres lipides. Cela procure des résultats similaires à ceux du ciprofibrate, médicament utilisé pour réduire le cholestérol LDL et les triglycérides, sans toutefois présenter les effets secondaires de celui-ci.
Cependant les chercheurs ne nous renseignent pas sur la quantité de myrtilles à consommer pour obtenir un effet hypocholestérolémiant suffisant mais ils font entrevoir les perspectives d’utiliser des extraits à base de myrtilles.

Jus de myrtille bio et grenade bio

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

« Rien de plus désaltérant et de satisfaisant qu’un simple jus de fruit ! En voici un qui combine deux fruits riches en antioxydants ; parfaits pour retrouver la forme … »

Ingrédients

Pour 2 verres :

2 pommes bio
2 grenades bio
1 barquette de myrtilles bio
1 banane bio
2 oranges bio
Ustensiles :

Une centrifugeuse
Un blender ou mixeur électrique
Préparation

Peler les pommes puis en retirer le trognon. En récolter le jus à l’aide de la centrifugeuse puis verser celui-ci dans le bol du blender.
Peler la banane, détailler la chair en petits dés et ajouter ceux-ci au bol du blender.
Récolter le jus des grenades à l’aide de la centrifugeuse après les avoir pelées et en avoir retiré les graines et le verser dans le bol du blender.
Récolter le jus des oranges à l’aide de la centrifugeuse et ajouter celui-ci au bol du blender.
Ajouter enfin les myrtilles nettoyées, puis bien mixer jusqu’à l’obtention d’un jus épais et bien homogène.
Réserver au frais jusqu’au moment de servir.
Idées, trucs & astuces

Ajoutez une cuillère à soupe de yaourt nature à votre préparation avant de la mixer au blender.

Soupe de fruits rouges bio au Crémant d’Alsace

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

« Un dessert super simple à réaliser qui consiste à laisser macérer tout simplement de délicieux fruits rouges dans un rosé pétillant. C’est une explosion de saveurs exquises toute en fraîcheur. Je suis sûr que vous déborderez d’idées pour servir cette soupe … »

Ingrédients

Pour 4 personnes :

100 g de fraises bio
100 g de mûres bio
100 g de myrtilles bio
100 g de framboises bio
75 cl de crémant d’Alsace rosé
1 dl de sirop de sucre
½ cuillères à café de cannelle
4 grains de poivre cubèbe
Préparation

Nettoyer et équeuter tous les fruits
Concasser le poivre cubèbe au mortier
Mélanger dans un saladier les fruits, le crémant d’Alsace, le sirop de sucre et le poivre concassé.
Laisser macérer 2 heures au frigo avant de servir.
Servir en dressant la soupe dans une assiette creuse et saupoudrer un peu de poudre de cannelle sur les bords de l’assiette.
Idées, trucs & astuces

Vous pouvez également accompagner la soupe d’une délicieuse boule de glace vanille décorée avec des feuilles de menthe claire.

Essayez également avec une quenelle de mousse de mascarpone ou encore mieux, en recouvrant la préparation d’un sabayon.

Magret de canard aux myrtilles bio

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

« Le magret de canard est un des grands invités des tables de nos fêtes et aujourd’hui, il vient en compagnie de dame myrtille. J’espère qu’il vous régalera tout autant qu’en compagnie des figues ou du poivre de Sarawak ? »

Ingrédients

Pour 4 personnes :

2 magret de canard de 350g
200 g de myrtilles bio
2 échalotes
25 cl de vin blanc sec
6 cl de vinaigre de cidre
200 g de beurre
sel, poivre
Préparation

Extraire le jus des ¾ des myrtilles et mettre de côté le reste en ayant pris soin de conserver les plus fermes.
Eplucher et hacher finement les échalotes
Cuisson des magrets:
Demander à votre volailler de parer et dénerver les magrets de canards
Quadriller la peau du magret en pratiquant des incisions dans la peau sans atteindre la chair.
Saupoudrer les 2 faces – peau et chair – avec du sel et du poivre et bien faire entrer le sel et le poivre dans les incisions
Faire chauffer une cocotte en fonte à feu moyen
Déposer les magrets de canard dans la cocotte sur le côté peau et laisser cuire pendant 10-15 minutes jusqu’à ce que la peau soit bien dorée et saisie.
Veiller à retirer l’excédent de graisse de la cocotte au fur et à mesure de la cuisson
Retourner les magrets et saisir le côté chair pendant 3 à 5 minutes
Réserver les magrets au chaud au minimum 5 minutes avant de servir.
Préparation de la sauce:
Laisser la cocotte ayant servi à cuire les magrets sur le feu, jeter la graisse des magrets encore présente et porter à feu vif.
Déglacer avec le vinaigre de cidre
Ajouter les échalotes et laisser fondre 2 minutes
Verser le vin blanc et le jus des myrtilles et porter à petit bouillon
Diminuer le feu à feu moyen et laisser réduire des 2/3 pendant 15 minutes
Incorporer petit à petit le beurre en pommade (beurre mou) dans la sauce et battre au fouet doucement jusqu’à obtenir une sauce onctueuse et homogène.
Rectifier l’assaisonnement en ajoutant sel et poivre
Ajouter les myrtilles entières et laisser encore chauffer 2 minutes
Présentation et finition:
Découper les magrets en tranches et les répartir sur chaque assiette préalablement chauffée.
Verser tout autour des magrets un peu de sauce et servir le reste de la sauce en saucière
Idées, trucs & astuces

En accompagnement, je vous conseille tout simplement des pommes de terres sautées à la graisse de canard.

Je ne peux pas expliquer, mais plus je lis cette recette, et plus j’ai envie de flamber le tout à l’Armagnac… qu’en pensez vous ?

Jus de mûre et de myrtille bio

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

« Rien de plus désaltérant et de satisfaisant qu’un simple jus de fruit ! En voici un qui combine merveilleusement la mûre et la myrtille (faites pour se rencontrer …). »

Ingrédients

Pour 2 verres:

Une barquette d’environ 150 g de mûres bio
Une barquette d’environ 150 g de myrtilles bio
2,5 pommes golden
½ banane
½ orange
Ustensiles :

Une centrifugeuse
Un blender ou mixeur électrique
Préparation

Détailler les pommes en quartiers, les épépiner puis en récolter le jus à l’aide de la centrifugeuse.
Verser celui-ci dans le bol du blender.
Ajouter ensuite au bol du blender les mûres et les myrtilles nettoyées ainsi que la ½ banane (pelée) et le jus d’orange.
Mixer jusqu’à l’obtention d’un jus homogène et épais.
Réserver au frais jusqu’au moment de servir.
Idées, trucs & astuces

Ajoutez quelques glaçons à chaque verre de jus avant de le déguster.

Vin de myrtilles bio

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

« Vous êtes à la montagne, profitez-en pour ratisser les bosquets de myrtilles et de fabriquer un vin de myrtilles qui vous rappellera vos vacances quand vous dégusterez les bouteilles que vous avez entreposez au frais »

Ingrédients

Ingrédients pour 3 bouteilles

1 kg de myrtilles bio
40 g de levure
500 g de sucre
160 cl d’eau
2 clous de girofle bio
10 baies de genièvre bio
Préparation

Hachez finement les baies de genièvre.
Dans un récipient que l’on peut fermer, mettez les myrtilles, le sucre, la levure, les clous girofle et les baies hachées de genièvre et l’eau.

Fermez le récipient et laissez macérer 5 jours à température ambiante.

A la fin de la macération, filtrez soigneusement.

Goûtez et ajoutez un peu de sucre, si nécessaire.

Mettez en bouteilles, fermez et réservez au frais

Myrtille bio histoire, culture, maladies et nuisibles

[Total : 1   Moyenne : 3/5]

Histoire de la Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

La myrtille, autrement nommée « bleuet », a été découverte en Amérique du Nord. Étonnés d’apercevoir une fleur à cinq branches formant un astre, les amérindiens ont tout d’abord pensé qu’il s’agissait d’un signe de Dieu pour améliorer la faim.

Véritable arme pour les pilotes de la Seconde Guerre Mondiale, ce fruit adoucissait leurs yeux et permettait de mieux voir la nuit. En 1920, les américains la cultivaient pour ses vertus médicinales dont la digestion. Ils les cueillaient en été, les séchaient, les conservaient dans une substance huileuse pour ne les consommaient qu’en période hivernale.

Au Japon, Ronald Prior découvre que la myrtille peut prévenir les risques de maladies de la rétine. Elle fut désignée comme « fruit de la vue ».

Aujourd’hui, on compte près de 150 espèces. Ce fruit est cultivé en grande quantité par des producteurs de fruits naturels. C’est le cas dans les montagnes de l’Ardèche, département le plus spécifique en France dans ce domaine.

Culture

Commencez par établir un trou d’une cinquantaine de centimètres de profondeur et un peu plus grand que les souches. Respectez les distances soit deux mètres entre les sillons et un mètre entre les semis.

Éliminez les racines qui sont endommagées, taillez le reste à un centimètre environ puis, trempez-les dans du pralin.

Préparez votre terre en ajoutant de la tourbe, du bois morcelé et de l’engrais.

Installez ensuite votre arbuste de telle façon qu’il se situe sur une butte de terre. Le point de greffe doit être juste au-dessus de la surface du sol. Rebouchez, tassez délicatement et arrosez les pieds en pluie.

La culture des myrtilles peut être réalisée en bacs, en haie, en potager ou en massif à côté de vos bruyères…

Astuce malin : La formation d’une cuvette autour du pied permettra durant l’arrosage, de diriger l’eau automatiquement vers le centre.

Entretien et récolte
Après la plantation, disposez un paillis de cinq centimètres d’épaisseur afin de conserver l’humidité du sol. Enlevez régulièrement les fleurs pour une bonne croissance des plants.

Au printemps, pratiquez un désherbage et amendez le sol si besoin.

À partir de la seconde année, taillez les arbustes en éliminant les parties abîmées. Ensuite, tous les deux ans, pratiquez une taille sévère au ras du sol pour donner de la vitalité aux pousses.

Soyez prudent au dessèchement des semis en période estivale…

Myrtille bio histoire, culture, maladies et nuisibles
Myrtille bio histoire, culture, maladies et nuisibles

Maladies et nuisibles

Très robuste, la myrtille a peu de réticences face aux maladies et insectes mais n’abusez pas de l’arrosage entraînant un surplus d’humidité car vos plants peuvent pourrir ou être attaqués par la rouille. Dans ce cas, drainez votre sol, aérez-le et ajoutez-lui des engrais. Vous pouvez utiliser un fongicide à base de pyraclostrobine ou boscalide.

Quant aux insectes nuisibles, la mouche blanche peut être combattue avec un bon insecticide. Méfiez-vous aussi des escargots et des toiles d’araignées qui entraîneront éventuellement des dégâts bénins.

Tarte montagnarde aux myrtilles bio

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

« Dans certains coins de montagne, on trouve parfois des quantités de myrtilles. Cueillez-en et confectionnez ensuite cette tarte rustique mais absolument délicieuse, telle qu’on la fait depuis des lustres. »

Ingrédients

pour 6 personnes :

750 g de myrtilles bio
1 pot de gelée de myrtille bio

Pâte :
250 g de farine
1 oeuf entier
2 jaunes d’oeufs
100 g de beurre
100 g de sucre en poudre
1 pincée de sel
Crème:
½ l de lait
3 jaunes d’oeufs
125 g de sucre
½ gousse de vanille
20 g de Maïzena
2 c à s de crème liquide
Préparation

Préparation des ingrédients :

Préparez la pâte.
Dans une jatte, mélangez la farine, le sucre et le sel.
Incorporez peu à peu le beurre en morceaux et malaxez jusqu’à obtenir une pâte sablée.
Faites un puits dans cette pâte et mettez-y l’œuf et les jaunes, mélangez avec une fourchette puis malaxez à la main.
Faites une boule.
Préchauffez le four à 180°c, thermostat 6-7.
Beurrez un moule à tarte.
Préparation :

Préparez la crème.
Dans une casserole, versez le lait et la gousse de vanille fendue en 2.
Portez à ébullition, puis retirez du feu.
Pendant que la vanille infuse, dans un saladier, mettez les jaunes d’œufs et le sucre et fouettez au batteur électrique jusqu’à ce que la mélange blanchisse, versez la maïzena sans arrêter de fouetter, puis le lait chaud peu à peu en remuant avec une cuillère de bois.
Ajoutez la crème.
Reversez dans la casserole et faites chauffer à feu doux jusqu’à ce que la crème épaississe.
Etalez la pâte sur un plan fariné et foncez un moule à tarte beurré.
Versez dessus la crème lissez la surface et enfournez pour 25 à 30 minutes de cuisson, la crème ne doit pas bouillir.
Au bout de ce temps, sortez la tarte du four, disposez les myrtilles sur la crème, faites légèrement chauffer de la gelée de myrtille.
A l’aide d’un pinceau, nappez les myrtilles avec la gelée et remettez à cuire 5 minutes.
Sortez du four et laissez refroidir.