[Total : 3    Moyenne : 3/5]

La myrtille bio antioxydant naturel puissantest reminéralisante, laxative et astringente.

Elle a un pouvoir de désinfection important pour lutter contre les infections et fermentations intestinales et contre la diarrhée, la dysenterie et les colibacilles. Elle est donc antiseptique et bactéricide. Elle est efficace pour lutter contre les entérites, les colites, les dysenteries amibiennes. Ce pouvoir antiseptique est utilisé dans les affections du système urinaire et de la peau.

La myrtille bio , un antioxydant naturel puissant.

La myrtille bio , un antioxydant naturel puissant.

La myrtille amĂ©liore la vision nocturne, c’est donc un rĂ©gĂ©nĂ©rateur de la vision et sert dans les rĂ©tinopathies. Une cure de myrtilles est très efficace pour lutter contre les problèmes hĂ©patiques, la tuberculose et le typhus. Elle sert aussi contre les insuffisances biliaires, les ulcères, les hĂ©morroĂŻdes, pour combattre la fièvre ainsi que l’indigestion et pour rĂ©duire le flux menstruel. On utilise la myrtille contre le diabète grâce Ă  ses propriĂ©tĂ©s hypoglycĂ©miantes. Elle sert aussi pour fortifier les gencives car elle est antihĂ©morragique et anti-inflammatoire. Elle dissout l’acide urique et protège les parois vasculaires. Elle sert dans les troubles circulatoires comme l’artĂ©riosclĂ©rose, les phlĂ©bites, les varices, les artĂ©rites, les capillarites. Elle restaure les capillaires après les infarctus. Le jus de myrtille, en gargarisme, est efficace pour combattre les pharyngites, stomatites, aphtes et angines. Sur la peau, il amĂ©liore le traitement de l’eczĂ©ma.
L’infusion de feuilles sert Ă  traiter des diabètes lĂ©gers et l’azotĂ©mie.
Le jus de myrtille bouilli sert à guérir des eczémas, même suppurants, le psoriasis, les mycoses et les plaies qui cicatrisent difficilement, comme dans le cas de diabétiques.

Contre-indication :

Aucune.

Composition :

Acide benzoĂŻque (0.1%)
acide citrique (0.85%)
acide malique
acide tannique
acide tartrique
acide organiques
albuminoĂŻcles
calories (41/100 g)
eau
glucose
glucosides
graisses
manganèse
myrtilline (colorant)
pectine
pectose
pigments anthocyaniques
sels minéraux
sucres (5%) (0.06 mg/100 g)
tanin
vitamine A (12u.1/100 g), B1 (0.03 mg/100 g), B3 (0.3 mg/100 g), C (17 mg/100 g)


[Total : 5    Moyenne : 3.2/5]

Myrtille  bio antioxydant naturel puissant est fabriquĂ© Ă  partir d’une baie peu de bleu qui est liĂ©e Ă  des bleuets et des canneberges.

Myrtille est un puissant anti-inflammatoire. L’herbe est Ă©galement un antioxydant puissant et a glucoquinine (baisse du taux de sucre dans le sang). Bilberry contient des flavonoĂŻdes appelĂ©s anthocyanosides qui protègent les structures du collagène dans les vaisseaux sanguins de l’Ĺ“il. Myrtille est utilisĂ© pour traiter les problèmes oculaires telles que la dĂ©gĂ©nĂ©rescence maculaire, la neuropathie diabĂ©tique, et / ou la cataracte.

Les bienfaits de la Myrtille bio

Les bienfaits de la Myrtille bio

Avantages de la myrtille

Myrtille se trouve surtout dans les fruits Ă  peau mate. Il est utilisĂ© pour traiter la diarrhĂ©e, vericose veines, et l’inflammation des muqueuses. L’herbe est bĂ©nĂ©fique dans le traitement de durcissement des artères (athĂ©rosclĂ©rose) et dans la santĂ© oculaire.

Cette herbe mai Ă©galement aider la vision nocturne. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, en Colombie-pilotes mangĂ© confiture d’airelles, avant de sortir sur les vols de nuit. Ils ont fait valoir qu’il ont amĂ©liorĂ© leur vision. On croit que l’herbe myrtilles aide les yeux Ă  s’adapter aux changements de lumière rapidement. C’est l’un des plus grands avantages de la myrtille et peut ĂŞtre très bĂ©nĂ©fique pour les yeux, selon de nombreuses Ă©tudes.

En Europe, il est utilisĂ© pour traiter l’insuffisance veineuse, une affection qui provoque un gonflement et des veines variqueuses. Elle soulage la douleur et les dĂ©mangeaisons encore, et elle aussi. Aide Ă  combattre les ulcères de la peau sur les jambes. La maladie de Reynaud mai bĂ©nĂ©ficier d’une myrtille. Reynauds provoque des douleurs et des engourdissements dans les extrĂ©mitĂ©s extĂ©rieures (doigts, orteils et le nez) Ă  froid.

Myrtilles amĂ©liore la circulation et rend les parois artĂ©rielles. L’herbe de mai Ă  rĂ©duire l’inflammation, la facilitĂ© des problèmes gastro-intestinaux et des problèmes de gencives qui ont Ă©tĂ© liĂ©s aux maladies cardiaques. La diarrhĂ©e et ulcĂ©rations de la bouche peuvent bĂ©nĂ©ficier de Myrtille ainsi. Myrtille a de fortes propriĂ©tĂ©s antiseptiques, soulage les ulcères peptiques, le diabète, les maladies fibrokystique, et des règles douloureuses.

Notre conclusion, pour les bienfaits de Myrtille

En raison de la composition antioxydant puissant Myrtille, l’herbe fait une excellente radicaux libres au trĂ©sor, qui aide Ă  lutter contre les dommages cellulaires qui conduit Ă  un vieillissement prĂ©maturĂ© et de maladie. L’avantage le plus fait remarquer que nous avons brièvement discutĂ© ci-dessus, est sa capacitĂ© Ă  traiter un Ă©ventail de problèmes liĂ©s Ă  ceux de la santĂ© oculaire. Par exemple, la plante protège les structures du collagène dans les vaisseaux sanguins des yeux, favorisant ainsi la santĂ© des capillaires qui transportent de nombreux nutriments essentiels, tels que sang riche en oxygène aux muscles de vos yeux.

Diverses Ă©tudes ont confirmĂ© que les avantages de la myrtille aller encore plus loin que l’on pourrait ĂŞtre au courant. L’herbe peut ĂŞtre utile pour protĂ©ger contre la dĂ©gĂ©nĂ©rescence maculaire, la cataracte, la cĂ©citĂ© de nuit, et les pauvres ou la vision Ă  la dĂ©coloration. Nous croyons que la myrtille d’ĂŞtre l’une des herbes les plus performantes de la protection des yeux ceux de la santĂ©. Des Ă©tudes cliniques ont montrĂ© que, mĂŞme s’il est administrĂ© oralement aux personnes en bonne santĂ©, il amĂ©liore la prĂ©cision visuelle. Notre conclusion est que chacun devrait envisager de myrtilles Ă  consommer comme il aide dans le cadre d’un maintien global de ceux de la santĂ©.

Les autres avantages de la myrtille par exemple traiter les crampes menstruelles et en aidant les ulcères d’estomac aide. Les varices, thrombose, l’angine, et mauvaise circulation mai Ă©galement ĂŞtre amĂ©liorĂ©e avec l’utilisation de la myrtille, comme l’herbe aide la circulation sanguine saine.

Notre dernier point Ă  noter est que la myrtille contient une substance appelĂ©e glucoquinine, qui a la capacitĂ© Ă  des niveaux infĂ©rieurs de manière significative les taux de glycĂ©mie et de ses propriĂ©tĂ©s antioxydantes, anthocyanes, dans l’herbe elle-mĂŞme, peut rĂ©duire la pression artĂ©rielle.

Des prĂ©cautions possibles pour ceux qui envisagent d’utiliser Myrtille

Certains effets secondaires liĂ©s Ă  l’utilisation de la myrtille, inclure la possibilitĂ© de: troubles gastriques, Ă©tourdissements ou maux de tĂŞte. Il pourrait causer de la diarrhĂ©e, et Ă©claircir le sang. La prudence devrait ĂŞtre utilisĂ©e comme la myrtille pourrait interfĂ©rer avec des mĂ©dicaments. Toutefois, on ne connaĂ®t pas les interactions indĂ©sirables avec des mĂ©dicaments d’ordonnance, ou ont-il eu des effets nĂ©fastes notĂ© dans la littĂ©rature pour cette herbe au meilleur de notre connaissance. Comme toujours, cependant, utiliser votre bon sens lorsque vous prenez des supplĂ©ments nutritionnels: si vous remarquez des effets secondaires indĂ©sirables, cesser l’utilisation, ou de rĂ©duire votre niveau de dosage immĂ©diatement. N’oubliez pas de toujours consulter un mĂ©decin qualifiĂ© avant de commencer la supplĂ©mentation d’aucune sorte.

Femmes enceintes ou allaitantes doivent toujours s’abstenir de supplĂ©mentation avec des produits nutritionnels jusqu’Ă  ce qu’ils parlent Ă  leur mĂ©decin personnel.

Notre opinion sur les Herb Myrtille

Les Ă©lĂ©ments de preuve pour les prestations aux myrtilles comme une herbe sont longues, variĂ©es, et montrĂ© dans de nombreux sentiers cliniques quand il s’agit de traiter les troubles oculaires et de maintenir une vision claire de sujets sains. Toutefois, bon nombre des rĂ©centes dĂ©couvertes bĂ©nĂ©fiques doivent ĂŞtre approfondies dans nos opinions afin de valider les bĂ©nĂ©fices supplĂ©mentaires. Parmi ces nouvelles dĂ©couvertes sont des prestations de myrtilles pour les crampes menstruelles et en aidant le traitement des ulcères de l’estomac.

En raison des nombreux avantages de la myrtille, avec plus ou moins inconnues effets secondaires indĂ©sirables, nous dirions qu’il s’agit d’un supplĂ©ment Well worth checking out en particulier car il ya une absence d’effets secondaires de la myrtille – contrairement Ă  beaucoup d’autres herbes sur le marchĂ©.

Trucs pour obtenir les meilleurs avantages de la myrtille

1. Assurez-vous d’acheter un supplĂ©ment de myrtilles produit avec un extrait normalisĂ©. Extraits normalisĂ©s contiennent le plus haut niveau des prestations thĂ©rapeutiques dans les herbes. La plupart des autres supplĂ©ments Ă  base de plantes sur le marchĂ©, cependant, ne contient mĂŞme pas la quantitĂ© d’ingrĂ©dients figurant sur l’Ă©tiquette. Cette situation est prĂ©occupante au sein de l’industrie alimentaire et les consommateurs doivent prendre cette question au sĂ©rieux.

2. Gamme posologies de 20 Ă  160 mg. Cependant, les personnes qui sont en bonne santĂ© en gĂ©nĂ©ral devrait prendre plus bas niveaux de dosage, mais de maintenir l’utilisation Ă  long terme. Toutefois, ces personnes des conditions particulières, telles que la dĂ©gĂ©nĂ©rescence maculaire, la cataracte, le glaucome, etc mentionnĂ© plus haut dans notre article, mai souhaitent complĂ©ter avec des niveaux de dosage dans les gammes supĂ©rieures, mais ne pas dĂ©passer ce que nous avons indiquĂ© ci-dessus.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Originaire des montagnes d’Europe et d’AmĂ©rique du Nord, la myrtille bio antioxydant naturel puissantest frĂ©quente dans les sous-bois.

De la famille des éricacées, elle possède des baies noires bleutées et comestibles. Riche en tanins, cette plante médicinale procurera un effet antidiarrhéique pour soulager les douleurs et spasmes intestinaux liés à la colite. La baie de myrtille est également un antibactérien. La myrtille possède une caractéristique diurétique qui constitue un coupe-faim remarquable pour un traitement amincissant. Celle-ci a également la faculté de favoriser la circulation sanguine et la santé oculaire.

Myrtille pour la santé oculaire

Myrtille pour la santé oculaire

Contenant des anthocyanosides, cette plante mĂ©dicinale permettra d’Ă©viter l’adhĂ©rence des plaquettes de sang, la coagulation et l’agglutination. Après un effort physique, la myrtille est un remède idĂ©al pour lutter le stress et de rĂ©duire la pression artĂ©rielle. On utilisera Ă©galement ses feuilles et ses racines en compresses, en gargarisme ou en lotions pour leurs propriĂ©tĂ©s astringentes, diurĂ©tiques et dĂ©sinfectantes. Parfois la myrtille engendre des effets secondaires comme des gastrites ou des ulcères gastro-duodĂ©nal. ConsommĂ©es crues et en grande quantitĂ©, les myrtilles pourraient contribuer un risque d’Ă©chinococcose alvĂ©olaire. En cas de doute, il convient de demander l’avis du mĂ©decin avant son utilisation.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Non seulement les myrtilles (bio antioxydant naturel puissant) sont bonnes pour le cœur et pour les yeux, mais elles brûlent les mauvaises graisses qui nous font le ventre rond. Un verre de jus de myrtille, vite !

On savait dĂ©jĂ  que les myrtilles sont bonnes pour la vue et qu’elles protègent le coeur. Mais voilĂ  qu’une nouvelle Ă©tude menĂ©e par des chercheurs du Laboratoire de recherche cardio-vasculaire du Michigan (USA) montre que des rats obèses ayant un rĂ©gime alimentaire enrichi en myrtilles (de la poudre de myrtilles Ă©tait saupoudrĂ© sur leur nourriture habituelle) perdaient leur masse grasse abdominale, rĂ©duisaient leur taux de cholesterol et rĂ©gulaient leur taux de sucre. Rien que ça…
Selon ces chercheurs, les rĂ©sultats de cette Ă©tude invitent Ă  penser que la forte teneur en anti-oxydants des myrtilles modifie le stokage des graisses et mobilise plus facilement le sucre comme “carburant”, rĂ©duisant ainsi les risques de surppoids… et donc de diabète ou de maladie cardio-vasculaire.

Des myrtilles bio pour un ventre plat

Des myrtilles bio pour un ventre plat

Consommation quotidienne
“On ne cesse de rappeler tous les bĂ©nĂ©fices-santĂ© liĂ©s Ă  une consommation quotidienne de fruits et lĂ©gumes. Mais cette Ă©tude montre l’intĂ©rĂŞt supplĂ©mentaire sur la santĂ© d’un fruit comme la myrtille et des composĂ©s naturels vĂ©gĂ©taux qui la composent, particulièrement les anthocyanosides, proches des flavonoĂŻdes” ont soulignĂ© les chercheurs de l’UniversitĂ© du Michigan.
Ces recherches vont dĂ©sormais ĂŞtre poussĂ©es pour voir si les bĂ©nĂ©fices sont applicables aux hommes. Mais, dĂ©jĂ , une première expĂ©rience a montrĂ© que des hommes ayant d’importants facteurs de risques cardio-vasculaires, voyaient leur Ă©tat de santĂ© s’amĂ©liorer lĂ©gèrement en consommant quotidiennement, et pendant trois semaines, du jus de myrtilles.
Allez, un petit verre de jus de myrtilles pour accompagner vos muffins Ă  l’avoine et aux fruits rouges du petit-dĂ©jeuner ?


[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Nombreuses sont les variĂ©tĂ©s de myrtilles bio antioxydant naturel puissant, sauvages et cultivĂ©es, toutes soeurs de l’airelle.

Les myrtilliers qui produisent ces petites baies violettes poussent partout dans les rĂ©gions septentrionales de l’Europe et de l’AmĂ©rique.

Sauvages ou cultivées myrtilles bio

Sauvages ou cultivées myrtilles bio

Sauvages ou cultivées

Les myrtilles sauvages sont des fruits de la taille des pois, d’un bleu plus ou moins violacĂ©.La pulpe est très rouge, la peau Ă©paisse, la saveur acidulĂ©e. Le jus tache Ă©normĂ©ment.Ces myrtilles sont commercialisĂ©es localement dans les CĂ©vennes, les Vosges, la Savoie et le Limousin.Les myrtilles cultivĂ©es, myrtilles arbustives ou blueberries, sont plus grosses. Leur peau est tout aussi Ă©paisse mais la chair est blanche et ne tache pas. Leur saveur est plus douce.On les trouve, conditionnĂ©es en barquettes sur les marchĂ©s d’Ă©tĂ©. Elles peuvent se conserver une dizaine de jours au frais.Au QuĂ©bec, oĂą elle est très consommĂ©e, la myrtille s’appelle “bleuet”. Aux États-unis, il s’agit des blueberry.

Nutrition

La myrtille est un fruit très riche en antioxydants. Les pigments flavonoĂŻdes, responsables de sa couleur, ont des effets protecteurs sur l’appareil cardio-vasculaire. Elle contient aussi de la vitamine C, des carotènes, de la vitamine E.La myrtille a longtemps eu la rĂ©putation d’ĂŞtre particulièrement bĂ©nĂ©fique pour les yeux et la vision crĂ©pusculaire, Ă  cause de sa richesse en carotènes, prĂ©curseurs de la vitamine A. Celle-ci est en effet nĂ©cessaire au renouvellement des bâtonnets de la rĂ©tine. Ce clichĂ© s’est transmis de livre en livre, d’articles en articles. On prĂ©cisait mĂŞme que, pendant la dernière guerre, les pilotes d’avion consommaient force confiture de myrtilles pour amĂ©liorer leur vue !Or, la myrtille est loin d’ĂŞtre le fruit rouge le plus riche en carotènes ! La consommation de myrtilles est certes bĂ©nĂ©fique pour cause de belle richesse en antioxydants mais ce fruit n’a aucune influence particulière sur la vision.

Valeur nutritionnelle de la myrtille

Pour 100 g de myrtille : 53 CaloriesEau : 83 g. Protéines : 0,6 g. Glucides : 9,9 g. Lipides : 0,5 g. Fibres : 3 g. Potassium : 68 mg. Magnésium : 4 mg. Phosphore : 11 mg. Calcium : 9 mg. Fer : 0,5 mg. Vitamine B 1 : 0 mg. Vitamine B 2 : 0 mg. Vitamine B 6 : 0 mg. Niacine : 0,4 mg. Folates : 6 µg. Vitamine C : 20 mg. Carotènes : 30 µg. Vitamine A : 0 µg. Vitamine E : 2,1 mg.


[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Description du fruit (La Myrtille bio antioxydant naturel puissant)

La myrtille arbustive, aussi appellée myrtille géante ou bleuet, est une baie globuleuse, de couleur bleu-foncée et pruineuse. Ce fruit atteint en moyenne 1cm de diamètre et pèse quelques grammes. La pulpe translucide est juteuse, sucrée, et parfumée.
Les myrtilles se consomment fraĂ®ches ou transformĂ©es, et entrent par exemple dans la rĂ©alisation de jus de fruits, de boissons alcoolisĂ©es, de confitures, de tartes et beaucoup d’autres plats.
Les myrtilles arbustives se conservent après récolte environ 2 semaines.
Il existe de nombreuses variĂ©tĂ©s de Myrtilles arbustives, en gĂ©nĂ©ral issues de sĂ©lection AmĂ©ricaines. Selon les variĂ©tĂ©s, la rĂ©colte se situe entre le tout dĂ©but de l’Ă©tĂ© pour les variĂ©tĂ©s très hâtives, le plein Ă©tĂ© pour les variĂ©tĂ©s de mi-saison, et la fin de l’Ă©tĂ© pour les variĂ©tĂ©s tardives. On peut citer notamment :

VariĂ©tĂ©s prĂ©coces : ‘Bluejay’, ‘Blueray’, ‘Bluetta’, ‘Collins’, ‘Duke’, ‘Earlyblue’, ‘Estive’, ‘Patriot’, ‘Paty’
VariĂ©tĂ©s de mi-saison : ‘Berkeley’, ‘BlueCrop’, ‘ Ivanhoe’, ‘Northland’, ‘Raconcas’
VariĂ©tĂ©s tardives : ‘Darrow’, ‘Dixi’, ‘Elliott’, ‘Hebert’, ‘Jersey’

Généralités

Vaccinium corymbosum, la myrtille arbustive ou myrtille gĂ©ante, est Ă©galement appelĂ©e bleuet au Canada. C’est une plante de la famille des EricacĂ©es (comme les bruyères par exemple) originaire de l’est des Etats-Unis. C’est un fruit encore relativement peu rĂ©pandu en culture en Europe.
L’arbuste lui-mĂŞme, Ă  feuilles caduques et au beau feuillage automnal, est de port arbustif, très diffĂ©rent d’allure de la myrtille sauvage EuropĂ©enne, qui elle est de port plus rampant.
La myrtille arbustive, elle, prend l’aspect d’un buisson pouvant atteindre environ 2m en tous sens.
La floraison printanière de la myrtille arbustive en corymbes de clochettes blanches traduit sa parenté avec des plantes comme les bruyères ou les arbousiers, par exemple.
Les fruits sont des baies bleues globuleuses et pruineuses, pouvant atteindre 1cm de diamètre environ.

Culture

La myrtille arbustive est une plante très rĂ©sistante au froid, puisqu’elle rĂ©sistera Ă  des tempĂ©ratures de l’ordre de -30°C. Elle peut donc ĂŞtre tentĂ©e dans une très grande gamme de climats, pourvu que le sol et l’exposition lui soient propices.
La myrtille arbustive redoute les sols calcaires. De même, les sols trop lourds sont à prescrire ou à amender. Inversement, cette plante appréciera des terres acides, légères et humifères, tout en restant correctement drainantes.
Floraison et pollinisation

La floraison de la myrtille gĂ©ante a lieu au printemps. Les fleurs sont des clochettes blanches, d’environ 1cm de long, rĂ©unies en corymbes.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Originaire d’Europe et d’Asie, la myrtille bio antioxydant naturel puissant commune (Vaccinium myrtillus), est un sous-arbrisseau vivace et rampant, de 20 Ă  60 cm de hauteur.

Il forme des fourrĂ©s nains en dressant des rameaux verts et glabres, Ă  section triangulaire et Ă  angles très saillants. Ils portent des feuilles simples, caduques ovales et aiguĂ«s, finement dentĂ©es, d’un vert clair virant au rouge Ă  l’automne avant de se dĂ©tacher. D’avril Ă  juin, s’Ă©panouissent des fleurs Ă  corolle globuleuse, rose ou blanc verdâtre, Ă  lobes courts et renversĂ©s, solitaires ou par 2 Ă  l’aisselle des feuilles. Le fruit est une baie comestible globuleuse, bleu noirâtre, lĂ©gèrement pruineuse, Ă  chair violette de saveur acidulĂ©e sucrĂ©e. Ils mĂ»rissent Ă  partir de juillet.

De la famille des Ericaceae, la myrtille est un hĂ´te des sols siliceux, que l’on trouve dans les landes, les tourbières en voie d’assèchement et les forĂŞts claires Ă  humus brut, jusqu’Ă  2500 m d’altitude.

La myrtille commune porte de nombreux autres noms vernaculaires régionaux : airelle myrtille, gueule noire, mauret, brimbelle, raisin des bois, bleuet ou bluet. La plante est parfois appelée myrtillier ou arbrêtier.
Etymologiquement, la myrtille est une petite myrte, du latin myrtus lui-mĂŞme issu du grec murtos. MalgrĂ© leur vague ressemblance, la myrte et la myrtille n’ont pas de proche parentĂ© biologique.

Le nom de myrtille, qui dĂ©signe aussi bien le vĂ©gĂ©tal que son fruit, se rapporte Ă  l’origine uniquement Ă  Vaccinium myrtillus, mais l’appellation de myrtille s’est Ă©tendue Ă  d’autres espèces, notamment amĂ©ricaines, qui ont pu ĂŞtre dĂ©veloppĂ©es en culture.

La myrtille biologique antioxydante (Vaccinium myrtillus)

La myrtille biologique antioxydante (Vaccinium myrtillus)

Usage traditionnel

Les fruits rĂ©coltĂ©s avec un peigne spĂ©cial sont d’abords utilisĂ©s comme alimentaire, puis très vite sont devenues des remèdes apprĂ©ciĂ©s. RafraĂ®chissantes, toniques et anti-infectieuses, elles fournissent une excellente boisson pour les malades et les convalescents. Elles sont aussi utilisĂ©es contre la diarrhĂ©e, les fermentations intestinales, les aphtes et les hĂ©morroĂŻdes. Mais c’est surtout par leur action sur la sphère circulatoire et sur l’amĂ©lioration de la vision nocturne que les baies de Myrtilles ont acquis une telle rĂ©putation.

Pendant la guerre de 39-45, les mĂ©decins de la Royal Air Force, se fiant Ă  un vieux remède de «bonne fame», conseillaient aux pilotes des escadrilles britanniques de manger beaucoup de myrtilles pour rendre leur vue plus perçante au cours des vols de nuit. La guerre terminĂ©e, les laboratoires pharmaceutiques ont Ă©tudiĂ© scientifiquement ces vertus particulières de la myrtille et en ont extrait un mĂ©dicament contre la myopie et l’amĂ©lioration de la vision pendant la nuit.

Une fois encore, la recherche scientifique a confirmĂ© l’empirisme

A maturité, les baies contiennent des pigments, les anthocyanosides (400 à 500 mg/100 g). Ces pigments, de couleur rouge sang, augmentent la résistance des vaisseaux et diminuent la perméabilité capillaire. (Facteur vitaminique P). Les flavonoïdes complètent cette action et apportent une action antiseptique et anti-inflammatoire à coté des composants phénoliques aux propriétés anti-oxydantes. Elles renferment également des polyols qui sont une arme dans la prévention de la carie dentaire et un moyen de stabilisation de certaines pathologies comme le diabète et l’obésité.

Autrefois, les baies de Myrtille étaient utilisées comme colorant pour teindre les étoffes en rouge. A l’époque Romaine, elles remplaçaient le rouge du pourpre réservé à la haute société. (autres plantes tinctoriales)

* Liqueur de myrtilles :

Faire macĂ©rer 250 g de baies dans un litre d’eau de vie pendant 20 j, au chaud. Remuer chaque jour, passer, filtrer.

Contre la diarrhée prendre une cuillerée à soupe le matin, à 16 h et au coucher.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

 La Myrtille bio antioxydant naturel puissant elle est originaire d’AmĂ©rique du Nord.

Le myrtillier arbustif possède un port buissonnant bien ramifié.

Il est très décoratif au jardin avec son feuillage qui passe du vert au jaune doré et rouge en automne.

De culture facile, c’est un arbuste vigoureux et de croissance assez rapide.

MYRTILLIER ARBUSTIF ou VACCINIUM CORYMBOSUM

MYRTILLIER ARBUSTIF ou VACCINIUM CORYMBOSUM

Son implantation doit ĂŞtre bien pensĂ©e car le myrtillier arbustif n’aime pas ĂŞtre dĂ©placĂ©.

Au printemps, des petites fleurs, en forme de clochettes, apparaissent avant de donner naissance aux fruits.

Les baies sont plus grosses que celle du myrtillier commun.

Pour une meilleure fructification, il est préférable de planter au moins deux arbustes.

Les oiseaux sont les principaux ennemis du myrtillier.

Il est préférable de poser des filets pendant la période de mûrissement des myrtilles.

La myrtille est très riche en vitamines A, B et C et en sels minéraux (calcium et fer principalement).

Elle se prête à de nombreuses préparations comme des confitures, des gâteaux, des tartes..

Elle accompagne également des plats salés et principalement les volailles et les gibiers.

Culture et Entretien :

Effectuer les semis, sous abri chaud, au mois de fĂ©vrier ou mars. Après stratification, laisser les graines tremper pendant 24 heures dans de l’eau tiède avant de les semer.

Les bouturages de tiges herbacées, qui sont assez délicats à réaliser, se font du mois de mai au mois de juillet à une température avoisinant les 20°C.

Les marcottages se pratiquent au printemps, en mars ou avril.

La plantation s’effectue de prĂ©fĂ©rence en automne mais les arbustes vendus en conteneurs peuvent ĂŞtre plantĂ©s toute l’annĂ©e, hors pĂ©riode de gel.

Les arrosages doivent être réguliers, surtout les deux premières années et pendant les périodes de chaleur, car elle est gourmande en eau.

Un paillage à son pied permet de conserver la fraîcheur de la terre.

La myrtille ne nĂ©cessite pas rĂ©ellement de taille ; elle consiste simplement Ă  rajeunir l’arbuste.

Couper Ă  la fin de l’hiver les branches mortes et aĂ©rer le centre de la touffe.

Une pousse ne fructifie que pendant trois ans, ensuite il convient de la rabattre.

Pour un bon équilibre, laisser 6 ou 7 branches charpentières.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Pour une diversification savoureuse et utile DĂ©saltĂ©rante (elle est riche en eau) et rafraĂ®chissante (grâce Ă  sa teneur modĂ©rĂ©e en sucres), la myrtille bio antioxydant naturel puissant est avant tout un fruit-plaisir, qu’il ne faut pas manquer de dĂ©guster en sa – courte – “pleine saison”.

Discrète en calories (pas plus de 45 kcal aux 100 g), elle sait se faire oublier dans l’addition Ă©nergĂ©tique. D’ailleurs, une petite portion de 80 ou 100 g suffit largement Ă  accommoder une assiette de fromage blanc ou de crème Ă  la vanille, ou encore Ă  accompagner la tartine briochĂ©e… La congĂ©lation est une technique de conservation qui convient parfaitement Ă  la myrtille, et qu’on peut lui appliquer sans qu’il soit nĂ©cessaire de lui ajouter du sucre : on peut donc, tout au long de l’annĂ©e, profiter “au naturel” des qualitĂ©s gustatives et nutritionnelles de ce petit fruit original et savoureux.

Des apports intĂ©ressants en substances protectrices La myrtille reprĂ©sente une source de choix de nombreuses substances protectrices. Elle fournit en effet des apports apprĂ©ciables de vitamine C et de tocophĂ©rols (vitamine E), ainsi qu’une quantitĂ© record de flavonoĂŻdes (ou “vitamine P”), dont les propriĂ©tĂ©s anti-oxydantes bĂ©nĂ©fiques sont reconnues, notamment pour la santĂ© cardio-vasculaire. Par ailleurs, sa densitĂ© en fibres est Ă©levĂ©e, ce qui est aussi une caractĂ©ristique nutritionnelle favorable. Ainsi la myrtille, bien que consommĂ©e en gĂ©nĂ©ral de façon assez ponctuelle, peut cependant jouer un rĂ´le très utile comme aliment d’appoint Ă  fort potentiel nutritionnel.

Myrtille biologique superfruit antioxydant : Intérêt nutritionnel

Myrtille biologique superfruit antioxydant : Intérêt nutritionnel

Myrtille : Son histoire ´´Brimbelle´´, ´´airelle noire´´, ´´vigne de l’Ida´´, ´´raisin des bois´´… Divers surnoms dĂ©signent la myrtille, petite baie noire bleutĂ©e ramassĂ©e dans les sous-bois des massifs français. Qui aurait d’ailleurs cru que cette sauvageonne puisse jouer un rĂ´le lors de la seconde guerre mondiale ? On raconte que les bombardiers de la RAF aurait grandement amĂ©liorĂ© leur vision nocturne grâce Ă  la gelĂ©e de myrtilles… qui serait vite devenue ration quotidienne.

Myrtille : Sa production Le large genre Vaccinum auquel appartient les myrtilles comprend plusieurs autres espèces d’arbustes dont les canneberges, ces « cranberries » amĂ©ricaines traditionnellement servies en garniture de la dinde du thankgiving et les airelles europĂ©ennes aux petits fruits rouges ou encore. Derrière la simple appellation de myrtille se cachent d’ailleurs diverses espèces. La myrtille sauvage (Vaccinum myrtillus) fait l’objet d’un ramassage de plus en plus marginal et localisĂ© aux vieux massifs français tels que les Vosges, les CĂ©vennes, le Limousin… Si les zones oĂą pousse cette petite plante arbustive ne sont pas cultivĂ©es, elles doivent nĂ©anmoins ĂŞtre entretenues pour fournir une quantitĂ© suffisante de myrtilles. Celles-ci sont rĂ©coltĂ©es manuellement Ă  l’aide de peignes puis sont vendues Ă  des collecteurs qui assurent leurs tris par ventilation. Les petits fruits bleu-noir cachent une chair colorĂ©e (et tachante), un peu acide et très aromatique .

Les myrtilles cultivées en France encore appelées « myrtilles arbustives » ou « blueberrys » sont d’origine américaine. C’est en effet en 1908 que le docteur Cole sélectionnait, aux USA, (à partir des nombreuses espèces poussant spontanément dans la région des Grands Lacs) le myrtillier à gros fruits (Vaccinum corymbosum). Cet arbuste qui peut atteindre 2,5 mètres de hauteur fournit les « bleuets », baies dont l’épiderme bleu, recouvert de pruine, camouflent une chair blanche et non tachante et qui peuvent se conserver au moins 10 jours à 10°C. Cette culture, trop nouvelle en France pour connaître des problèmes phytosanitaires, ne nécessite pas de traitements chimiques. Attention de ne pas confondre ces fruits sucrés et parfumés avec les insipides « Rabbiteyes » (Vaccinum ashei) importés du sud des USA.

Myrtille : A savoir La couleur de la myrtille est due à ses anthocyanes. Parmi eux, on a identifié la cyanidine (le pigment des pensées bleues ou violettes), la delphinidine (présente également dans certaines variétés de cerises) et la malvidine (qui donne aussi sa couleur à la fleur de mauve). Les basses températures sont favorables à la synthèse des anthocyanes. C’est pourquoi les myrtilles qui poussent en altitude, ou dans des zones froides, ont une couleur particulièrement intense. La myrtille était utilisée dans la pharmacopée traditionnelle pour lutter contre les diarrhées (on confectionnait une décoction de myrtilles en faisant bouillir pendant 5 minutes une poignée de baies dans une tasse d’eau, avant de les écraser). Elle était également préconisée pour renforcer la vision.

Myrtille : Résumé La myrtille est modérément énergétique (50 kcal pour 100 g) et fournit des apports intéressants en vitamines et minéraux très variés. Les fibres (3 à 5 g pour 100 g) y sont particulièrement abondantes.

Plus spĂ©cifiquement, elle apporte aussi des substances protectrices efficaces : de la vitamine E en quantitĂ© importante (plus de 2 mg pour 100 g), de la vitamine C (20 mg pour 100 g) dont l’action est potentialisĂ©e par la concentration remarquable de flavonoĂŻdes Ă  activitĂ© dite “vitamine P” ou facteur C2. Les propriĂ©tĂ©s antioxydantes et antiagrĂ©gantes plaquettaires de ces flavonoĂŻdes leur confèrent un rĂ´le bĂ©nĂ©fique pour la santĂ© cardiovasculaire et contre le vieillissement cellulaire.


[Total : 1    Moyenne : 2/5]

La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

VACCINIUM MYRTILLUS

VACCINIUM CORYMBOSUM

FAMILLE DES ERICACEES

Noms communs :

Airelle noire – Raisin des bois – Vigne de montagne
Casse lunette – Brimbelle – Bleuet

La myrtille bio protège votre santé

La myrtille bio protège votre santé

COMPOSITION

Eau (85%) Glucides (9%) Lipides (0,5%) Protides (0,6%) Fibres alimentaires (4%)

La myrtille fraîche a un apport énergétique modéré avec 50 calories pour 100g

Sucres : 10g pour 100g dont fructose, glucose, pentose et saccharose.

Minéraux : 300mg pour 100g dont potassium, magnésium, calcium, sodium, fluor,phosphore, fer, zinc, manganèse et différents autres oligo-éléments.

Vitamines : Vitamine C 20 mg pour 100g, Vitamines P dont Biflavanes 125mg pour100g, Catéchines 25à 30 mg pour 100g, Vitamine E 2 mg pour 100g, provitamine A 0.03mg pour 100g et différentes vitamines du groupe B, (vitamines B1, B2, B3, B6, B9).

ACTIONS

L’Anthocyanoside contenue dans la myrtille augmente l’acuité visuelle et favorise la vision nocturne.

La Myrtilline «l’insuline végétale»,substance hypoglycémiante mise en évidence par l’Américain Allen, diminue de manière spectaculaire le taux de sucre dans le sang.

Les Anthocyanides seraient responsables de l’efficacité dans le traitement des infections urinaires.

Les Antioxydants jouentun rôle protecteur vis-à-vis des petits vaisseaux sanguins et les capillaires. En s’opposant à l’agrégation plaquettaire, ils favorisent une bonne fluidité du sang, avec réduction du risque des maladies cardiovasculaires et du cancer.

Le Human Nutrition Research Center on Aging du département de l’Agriculture, à l’Université de Tufts de Boston, confirme par ses études que la myrtille retarde le processus de vieillissement. Ces résultats s’expliquent par la capacité des antioxydants de neutraliser les radicaux libres qui causent le stress oxydatif, partiellement responsable des problèmes dus au vieillissement.

Les Flavonoïdes comme le beta-carotène ont des propriétés anti-inflammatoires qui pourraient aussi jouer un rôle dans le traitement de la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.

Les Fibres : sa richesse en fibres lui confère des propriétés astringentes,antiseptiques avec une action bénéfique sur le transit intestinal.

La cure de myrtille est un complément qui ne saurait en aucune manière remplacer un médicament ou se substituer à un traitement médical.


 

Vos serez surement intéressé par ces blogs : sel de Guerande, les fleurs de bach, l'aloe vera, la plante de stevia bio, les femmes nappy, le fruit du camu camu, le sel de Guérande, l'arbre du baobab, la feuille de menthe bio, le fruit de grenade bio, la baie d'aronia bio, chia bio, le fruit de l'acerola bio, le fruit de maqui bio, le fruit de guarana bio, l'huile de jojoba bio, la boisson de maté bio, le silicium organique, utilisation du chanvre bio, le thé de rooibos, l'huile d'argan, konjac bio coupe faim, les antioxydants naturels, le sirop agave biologique, physalis peruviana, la racine de gingembre biologique, le citron yuzu bio, le fruit de cupuacu biologique, la baie d'arbouse bio, la vigne rouge bio pour la circulation, urucum bio contre le cancer de la peau, le fruit de lucuma bio, les amandes biologiques, la cerise, le fruit de mangoustan bio, le thym antioxydant, levure de riz, le citron vert, les antioxydants naturels puissants, le raisin riche en antioxydant, l'ortie bio riche en silice, la baie de sureau, le goji de l'Himalaya, les baies de goji Himalaya, les antioxydants naturels puissants, la pulpe de baobab biologique, les protéine biologique, beurre de karite bio, le fruit de l'argousier bio, la poudre de baobab bio, la feuilles de ginkgo biologique,le goji biologique, le champignon reishi biologique, le transhumanisme, les sushis japonais, le fruit du baobab bio, les baies de goji biologique, la pharmacie biologique, le cannabis biologique, la marijuana biologique, les insectes comestibles, les prooxydants, la poudre de baobab biologique, le pain de singe baobab, le baobab biologique, biologiquement, le bouye jus de baobab, baobab.com, la tomate biologique, les insectes comestibles,le fruit du corossol, le fruit du baobab biologique, la feuille de graviola bio, le bambou bio, l'artemisinine bio anti-cancer, baobab.com, la feuille de corossol, un hamburger vegetarien, la dhea naturelle, couple mixte, le caylar, l'armoise anti-cancer, lait de cafard, pissenlit cancer, graviola corossol, la feuille de papaye anti cancer