Boutique Biologiquement.comLa myrtille bio (Vaccinium angustifolium)

  Posté par myrtille       Laisser un commentaire
[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]

La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

– Origine :
Vaccinium angustifolium est appelée bleuet nain du Canada, elle provient uniquement des Etats-Unis et du Canada. Ses cousines peuvent pousser en Europe ou encore en Asie, mais essentiellement dans les zones montagneuses (Vosges, Alpes, Auvergne…).

– Le marché actuel :
Les Etats-Unis et le Canada se partagent la production mondiale de cette variété de myrtilles bio, et notamment le Québec qui cultive ce bleuet depuis très longtemps, mais la majorité de la production actuelle est destinée à l’exportation, notamment vers le Japon.

– Propriétés organoleptiques :
La myrtille bio est une petite baie globuleuse, d’une couleur violacée proche du noir. Son goût est doux, sucré et légèrement acidulé, mais il peut varier, comme la taille de la baie, en fonction de la variété de myrtille bio.

– Applications agro-alimentaires :
Les utilisations de la myrtille bio sont nombreuses et variées, on peut par exemple en faire de la confiture, du jus, du sirop, des glaces, des sorbets ou encore l’inclure dans la préparation d’une tarte, d’un clafoutis ou d’un muffin. Les plus grosses baies peuvent perdre leur couleur à la cuisson, mais les autres variétés, comme Vaccinium angustifolium sont assez petites pour ne pas subir d’altération.
On la transforme aussi en liqueur, tisane ou encore en eau de vie (kirsch).

– Valeurs nutritives :
Riche en tanins, vitamines et oligo-éléments, c’est un fruit à faible valeur calorique. Ses vertus médicinales ne se limitent pas aux baies, les feuilles peuvent être utilisées pour la préparation d’infusions. Ses propriétés antioxydantes naturelles en font une baie réputée et consommée régulièrement en tant qu’alicament. On lui accorde parfois des vertus anti-inflammatoires ainsi qu’une action positive sur la vue et sur la mémoire.

Boutique Biologiquement.comLes bienfaits de la Myrtille bio

  Posté par myrtille       Laisser un commentaire
[Total : 13    Moyenne : 3.2/5]

Myrtille  bio antioxydant naturel puissant est fabriqué à partir d’une baie peu de bleu qui est liée à des bleuets et des canneberges.

Myrtille est un puissant anti-inflammatoire. L’herbe est également un antioxydant puissant et a glucoquinine (baisse du taux de sucre dans le sang). Bilberry contient des flavonoïdes appelés anthocyanosides qui protègent les structures du collagène dans les vaisseaux sanguins de l’œil. Myrtille est utilisé pour traiter les problèmes oculaires telles que la dégénérescence maculaire, la neuropathie diabétique, et / ou la cataracte.

Les bienfaits de la Myrtille bio
Les bienfaits de la Myrtille bio

Avantages de la myrtille

Myrtille se trouve surtout dans les fruits à peau mate. Il est utilisé pour traiter la diarrhée, vericose veines, et l’inflammation des muqueuses. L’herbe est bénéfique dans le traitement de durcissement des artères (athérosclérose) et dans la santé oculaire.

Cette herbe mai également aider la vision nocturne. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, en Colombie-pilotes mangé confiture d’airelles, avant de sortir sur les vols de nuit. Ils ont fait valoir qu’il ont amélioré leur vision. On croit que l’herbe myrtilles aide les yeux à s’adapter aux changements de lumière rapidement. C’est l’un des plus grands avantages de la myrtille et peut être très bénéfique pour les yeux, selon de nombreuses études.

En Europe, il est utilisé pour traiter l’insuffisance veineuse, une affection qui provoque un gonflement et des veines variqueuses. Elle soulage la douleur et les démangeaisons encore, et elle aussi. Aide à combattre les ulcères de la peau sur les jambes. La maladie de Reynaud mai bénéficier d’une myrtille. Reynauds provoque des douleurs et des engourdissements dans les extrémités extérieures (doigts, orteils et le nez) à froid.

Myrtilles améliore la circulation et rend les parois artérielles. L’herbe de mai à réduire l’inflammation, la facilité des problèmes gastro-intestinaux et des problèmes de gencives qui ont été liés aux maladies cardiaques. La diarrhée et ulcérations de la bouche peuvent bénéficier de Myrtille ainsi. Myrtille a de fortes propriétés antiseptiques, soulage les ulcères peptiques, le diabète, les maladies fibrokystique, et des règles douloureuses.

Notre conclusion, pour les bienfaits de Myrtille

En raison de la composition antioxydant puissant Myrtille, l’herbe fait une excellente radicaux libres au trésor, qui aide à lutter contre les dommages cellulaires qui conduit à un vieillissement prématuré et de maladie. L’avantage le plus fait remarquer que nous avons brièvement discuté ci-dessus, est sa capacité à traiter un éventail de problèmes liés à ceux de la santé oculaire. Par exemple, la plante protège les structures du collagène dans les vaisseaux sanguins des yeux, favorisant ainsi la santé des capillaires qui transportent de nombreux nutriments essentiels, tels que sang riche en oxygène aux muscles de vos yeux.

Diverses études ont confirmé que les avantages de la myrtille aller encore plus loin que l’on pourrait être au courant. L’herbe peut être utile pour protéger contre la dégénérescence maculaire, la cataracte, la cécité de nuit, et les pauvres ou la vision à la décoloration. Nous croyons que la myrtille d’être l’une des herbes les plus performantes de la protection des yeux ceux de la santé. Des études cliniques ont montré que, même s’il est administré oralement aux personnes en bonne santé, il améliore la précision visuelle. Notre conclusion est que chacun devrait envisager de myrtilles à consommer comme il aide dans le cadre d’un maintien global de ceux de la santé.

Les autres avantages de la myrtille par exemple traiter les crampes menstruelles et en aidant les ulcères d’estomac aide. Les varices, thrombose, l’angine, et mauvaise circulation mai également être améliorée avec l’utilisation de la myrtille, comme l’herbe aide la circulation sanguine saine.

Notre dernier point à noter est que la myrtille contient une substance appelée glucoquinine, qui a la capacité à des niveaux inférieurs de manière significative les taux de glycémie et de ses propriétés antioxydantes, anthocyanes, dans l’herbe elle-même, peut réduire la pression artérielle.

Des précautions possibles pour ceux qui envisagent d’utiliser Myrtille

Certains effets secondaires liés à l’utilisation de la myrtille, inclure la possibilité de: troubles gastriques, étourdissements ou maux de tête. Il pourrait causer de la diarrhée, et éclaircir le sang. La prudence devrait être utilisée comme la myrtille pourrait interférer avec des médicaments. Toutefois, on ne connaît pas les interactions indésirables avec des médicaments d’ordonnance, ou ont-il eu des effets néfastes noté dans la littérature pour cette herbe au meilleur de notre connaissance. Comme toujours, cependant, utiliser votre bon sens lorsque vous prenez des suppléments nutritionnels: si vous remarquez des effets secondaires indésirables, cesser l’utilisation, ou de réduire votre niveau de dosage immédiatement. N’oubliez pas de toujours consulter un médecin qualifié avant de commencer la supplémentation d’aucune sorte.

Femmes enceintes ou allaitantes doivent toujours s’abstenir de supplémentation avec des produits nutritionnels jusqu’à ce qu’ils parlent à leur médecin personnel.

Notre opinion sur les Herb Myrtille

Les éléments de preuve pour les prestations aux myrtilles comme une herbe sont longues, variées, et montré dans de nombreux sentiers cliniques quand il s’agit de traiter les troubles oculaires et de maintenir une vision claire de sujets sains. Toutefois, bon nombre des récentes découvertes bénéfiques doivent être approfondies dans nos opinions afin de valider les bénéfices supplémentaires. Parmi ces nouvelles découvertes sont des prestations de myrtilles pour les crampes menstruelles et en aidant le traitement des ulcères de l’estomac.

En raison des nombreux avantages de la myrtille, avec plus ou moins inconnues effets secondaires indésirables, nous dirions qu’il s’agit d’un supplément Well worth checking out en particulier car il ya une absence d’effets secondaires de la myrtille – contrairement à beaucoup d’autres herbes sur le marché.

Trucs pour obtenir les meilleurs avantages de la myrtille

1. Assurez-vous d’acheter un supplément de myrtilles produit avec un extrait normalisé. Extraits normalisés contiennent le plus haut niveau des prestations thérapeutiques dans les herbes. La plupart des autres suppléments à base de plantes sur le marché, cependant, ne contient même pas la quantité d’ingrédients figurant sur l’étiquette. Cette situation est préoccupante au sein de l’industrie alimentaire et les consommateurs doivent prendre cette question au sérieux.

2. Gamme posologies de 20 à 160 mg. Cependant, les personnes qui sont en bonne santé en général devrait prendre plus bas niveaux de dosage, mais de maintenir l’utilisation à long terme. Toutefois, ces personnes des conditions particulières, telles que la dégénérescence maculaire, la cataracte, le glaucome, etc mentionné plus haut dans notre article, mai souhaitent compléter avec des niveaux de dosage dans les gammes supérieures, mais ne pas dépasser ce que nous avons indiqué ci-dessus.

Boutique Biologiquement.comDes myrtilles bio pour un ventre plat

  Posté par myrtille       3 commentaires
[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Non seulement les myrtilles (bio antioxydant naturel puissant) sont bonnes pour le cœur et pour les yeux, mais elles brûlent les mauvaises graisses qui nous font le ventre rond. Un verre de jus de myrtille, vite !

On savait déjà que les myrtilles sont bonnes pour la vue et qu’elles protègent le coeur. Mais voilà qu’une nouvelle étude menée par des chercheurs du Laboratoire de recherche cardio-vasculaire du Michigan (USA) montre que des rats obèses ayant un régime alimentaire enrichi en myrtilles (de la poudre de myrtilles était saupoudré sur leur nourriture habituelle) perdaient leur masse grasse abdominale, réduisaient leur taux de cholesterol et régulaient leur taux de sucre. Rien que ça…
Selon ces chercheurs, les résultats de cette étude invitent à penser que la forte teneur en anti-oxydants des myrtilles modifie le stokage des graisses et mobilise plus facilement le sucre comme “carburant”, réduisant ainsi les risques de surppoids… et donc de diabète ou de maladie cardio-vasculaire.

Des myrtilles bio pour un ventre plat
Des myrtilles bio pour un ventre plat

Consommation quotidienne
“On ne cesse de rappeler tous les bénéfices-santé liés à une consommation quotidienne de fruits et légumes. Mais cette étude montre l’intérêt supplémentaire sur la santé d’un fruit comme la myrtille et des composés naturels végétaux qui la composent, particulièrement les anthocyanosides, proches des flavonoïdes” ont souligné les chercheurs de l’Université du Michigan.
Ces recherches vont désormais être poussées pour voir si les bénéfices sont applicables aux hommes. Mais, déjà, une première expérience a montré que des hommes ayant d’importants facteurs de risques cardio-vasculaires, voyaient leur état de santé s’améliorer légèrement en consommant quotidiennement, et pendant trois semaines, du jus de myrtilles.
Allez, un petit verre de jus de myrtilles pour accompagner vos muffins à l’avoine et aux fruits rouges du petit-déjeuner ?

Boutique Biologiquement.comSauvages ou cultivées myrtilles bio antioxydantes

  Posté par myrtille       Laisser un commentaire
[Total : 8    Moyenne : 2.5/5]

Nombreuses sont les variétés de myrtilles bio antioxydant naturel puissant, sauvages et cultivées, toutes soeurs de l’airelle.

Les myrtilliers qui produisent ces petites baies violettes poussent partout dans les régions septentrionales de l’Europe et de l’Amérique.

Sauvages ou cultivées myrtilles bio
Sauvages ou cultivées myrtilles bio

Sauvages ou cultivées

Les myrtilles sauvages sont des fruits de la taille des pois, d’un bleu plus ou moins violacé.La pulpe est très rouge, la peau épaisse, la saveur acidulée. Le jus tache énormément.Ces myrtilles sont commercialisées localement dans les Cévennes, les Vosges, la Savoie et le Limousin.Les myrtilles cultivées, myrtilles arbustives ou blueberries, sont plus grosses. Leur peau est tout aussi épaisse mais la chair est blanche et ne tache pas. Leur saveur est plus douce.On les trouve, conditionnées en barquettes sur les marchés d’été. Elles peuvent se conserver une dizaine de jours au frais.Au Québec, où elle est très consommée, la myrtille s’appelle “bleuet”. Aux États-unis, il s’agit des blueberry.

Nutrition

La myrtille est un fruit très riche en antioxydants. Les pigments flavonoïdes, responsables de sa couleur, ont des effets protecteurs sur l’appareil cardio-vasculaire. Elle contient aussi de la vitamine C, des carotènes, de la vitamine E.La myrtille a longtemps eu la réputation d’être particulièrement bénéfique pour les yeux et la vision crépusculaire, à cause de sa richesse en carotènes, précurseurs de la vitamine A. Celle-ci est en effet nécessaire au renouvellement des bâtonnets de la rétine. Ce cliché s’est transmis de livre en livre, d’articles en articles. On précisait même que, pendant la dernière guerre, les pilotes d’avion consommaient force confiture de myrtilles pour améliorer leur vue !Or, la myrtille est loin d’être le fruit rouge le plus riche en carotènes ! La consommation de myrtilles est certes bénéfique pour cause de belle richesse en antioxydants mais ce fruit n’a aucune influence particulière sur la vision.

Valeur nutritionnelle de la myrtille

Pour 100 g de myrtille : 53 CaloriesEau : 83 g. Protéines : 0,6 g. Glucides : 9,9 g. Lipides : 0,5 g. Fibres : 3 g. Potassium : 68 mg. Magnésium : 4 mg. Phosphore : 11 mg. Calcium : 9 mg. Fer : 0,5 mg. Vitamine B 1 : 0 mg. Vitamine B 2 : 0 mg. Vitamine B 6 : 0 mg. Niacine : 0,4 mg. Folates : 6 µg. Vitamine C : 20 mg. Carotènes : 30 µg. Vitamine A : 0 µg. Vitamine E : 2,1 mg.

Boutique Biologiquement.comLa myrtille biologique antioxydante (Vaccinium myrtillus)

  Posté par myrtille       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 2/5]

Originaire d’Europe et d’Asie, la myrtille bio antioxydant naturel puissant commune (Vaccinium myrtillus), est un sous-arbrisseau vivace et rampant, de 20 à 60 cm de hauteur.

Il forme des fourrés nains en dressant des rameaux verts et glabres, à section triangulaire et à angles très saillants. Ils portent des feuilles simples, caduques ovales et aiguës, finement dentées, d’un vert clair virant au rouge à l’automne avant de se détacher. D’avril à juin, s’épanouissent des fleurs à corolle globuleuse, rose ou blanc verdâtre, à lobes courts et renversés, solitaires ou par 2 à l’aisselle des feuilles. Le fruit est une baie comestible globuleuse, bleu noirâtre, légèrement pruineuse, à chair violette de saveur acidulée sucrée. Ils mûrissent à partir de juillet.

De la famille des Ericaceae, la myrtille est un hôte des sols siliceux, que l’on trouve dans les landes, les tourbières en voie d’assèchement et les forêts claires à humus brut, jusqu’à 2500 m d’altitude.

La myrtille commune porte de nombreux autres noms vernaculaires régionaux : airelle myrtille, gueule noire, mauret, brimbelle, raisin des bois, bleuet ou bluet. La plante est parfois appelée myrtillier ou arbrêtier.
Etymologiquement, la myrtille est une petite myrte, du latin myrtus lui-même issu du grec murtos. Malgré leur vague ressemblance, la myrte et la myrtille n’ont pas de proche parenté biologique.

Le nom de myrtille, qui désigne aussi bien le végétal que son fruit, se rapporte à l’origine uniquement à Vaccinium myrtillus, mais l’appellation de myrtille s’est étendue à d’autres espèces, notamment américaines, qui ont pu être développées en culture.

La myrtille biologique antioxydante (Vaccinium myrtillus)
La myrtille biologique antioxydante (Vaccinium myrtillus)

Usage traditionnel

Les fruits récoltés avec un peigne spécial sont d’abords utilisés comme alimentaire, puis très vite sont devenues des remèdes appréciés. Rafraîchissantes, toniques et anti-infectieuses, elles fournissent une excellente boisson pour les malades et les convalescents. Elles sont aussi utilisées contre la diarrhée, les fermentations intestinales, les aphtes et les hémorroïdes. Mais c’est surtout par leur action sur la sphère circulatoire et sur l’amélioration de la vision nocturne que les baies de Myrtilles ont acquis une telle réputation.

Pendant la guerre de 39-45, les médecins de la Royal Air Force, se fiant à un vieux remède de «bonne fame», conseillaient aux pilotes des escadrilles britanniques de manger beaucoup de myrtilles pour rendre leur vue plus perçante au cours des vols de nuit. La guerre terminée, les laboratoires pharmaceutiques ont étudié scientifiquement ces vertus particulières de la myrtille et en ont extrait un médicament contre la myopie et l’amélioration de la vision pendant la nuit.

Une fois encore, la recherche scientifique a confirmé l’empirisme

A maturité, les baies contiennent des pigments, les anthocyanosides (400 à 500 mg/100 g). Ces pigments, de couleur rouge sang, augmentent la résistance des vaisseaux et diminuent la perméabilité capillaire. (Facteur vitaminique P). Les flavonoïdes complètent cette action et apportent une action antiseptique et anti-inflammatoire à coté des composants phénoliques aux propriétés anti-oxydantes. Elles renferment également des polyols qui sont une arme dans la prévention de la carie dentaire et un moyen de stabilisation de certaines pathologies comme le diabète et l’obésité.

Autrefois, les baies de Myrtille étaient utilisées comme colorant pour teindre les étoffes en rouge. A l’époque Romaine, elles remplaçaient le rouge du pourpre réservé à la haute société. (autres plantes tinctoriales)

* Liqueur de myrtilles :

Faire macérer 250 g de baies dans un litre d’eau de vie pendant 20 j, au chaud. Remuer chaque jour, passer, filtrer.

Contre la diarrhée prendre une cuillerée à soupe le matin, à 16 h et au coucher.

Boutique Biologiquement.comLa myrtille bio protège votre santé

  Posté par myrtille       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 2/5]

La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

VACCINIUM MYRTILLUS

VACCINIUM CORYMBOSUM

FAMILLE DES ERICACEES

Noms communs :

Airelle noire – Raisin des bois – Vigne de montagne
Casse lunette – Brimbelle – Bleuet

La myrtille bio protège votre santé
La myrtille bio protège votre santé

COMPOSITION

Eau (85%) Glucides (9%) Lipides (0,5%) Protides (0,6%) Fibres alimentaires (4%)

La myrtille fraîche a un apport énergétique modéré avec 50 calories pour 100g

Sucres : 10g pour 100g dont fructose, glucose, pentose et saccharose.

Minéraux : 300mg pour 100g dont potassium, magnésium, calcium, sodium, fluor,phosphore, fer, zinc, manganèse et différents autres oligo-éléments.

Vitamines : Vitamine C 20 mg pour 100g, Vitamines P dont Biflavanes 125mg pour100g, Catéchines 25à 30 mg pour 100g, Vitamine E 2 mg pour 100g, provitamine A 0.03mg pour 100g et différentes vitamines du groupe B, (vitamines B1, B2, B3, B6, B9).

ACTIONS

L’Anthocyanoside contenue dans la myrtille augmente l’acuité visuelle et favorise la vision nocturne.

La Myrtilline «l’insuline végétale»,substance hypoglycémiante mise en évidence par l’Américain Allen, diminue de manière spectaculaire le taux de sucre dans le sang.

Les Anthocyanides seraient responsables de l’efficacité dans le traitement des infections urinaires.

Les Antioxydants jouentun rôle protecteur vis-à-vis des petits vaisseaux sanguins et les capillaires. En s’opposant à l’agrégation plaquettaire, ils favorisent une bonne fluidité du sang, avec réduction du risque des maladies cardiovasculaires et du cancer.

Le Human Nutrition Research Center on Aging du département de l’Agriculture, à l’Université de Tufts de Boston, confirme par ses études que la myrtille retarde le processus de vieillissement. Ces résultats s’expliquent par la capacité des antioxydants de neutraliser les radicaux libres qui causent le stress oxydatif, partiellement responsable des problèmes dus au vieillissement.

Les Flavonoïdes comme le beta-carotène ont des propriétés anti-inflammatoires qui pourraient aussi jouer un rôle dans le traitement de la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.

Les Fibres : sa richesse en fibres lui confère des propriétés astringentes,antiseptiques avec une action bénéfique sur le transit intestinal.

La cure de myrtille est un complément qui ne saurait en aucune manière remplacer un médicament ou se substituer à un traitement médical.

Boutique Biologiquement.comMyrtille bio antioxydant vertus bientfaits

  Posté par myrtille       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les extraits d’airelles ou bleuets du Canada, de fraises, de canneberges, de myrtilles  bio antioxydant naturel puissant, de baies de sureau et de framboises sont riches en anthocyanines, des pigments de la famille des flavonoïdes ayant un puissant pouvoir antioxydant.

On retrouve ces six extraits dans un supplément nutritionnel appelé Optiberry®. Des études ont montré son pouvoir antioxydant ainsi que ses propriétés anticancérigènes et antiangiogéniques.

Les anthocyanines sont des composants courants des fruits et des légumes et, en particulier, des baies, auxquelles ils donnent leur pigmentation et servent d’antioxydants naturels. Des preuves scientifiques de plus en plus nombreuses montrent que les baies riches en anthocyanes possèdent de nombreux effets bénéfiques potentiels pour la santé et exercent une action protectrice. Elles semblent notamment avoir des activités antioxydantes et antiangiogéniques. Les anthocyanes aident également à maintenir l’intégrité de l’ADN, servent d’agents anti-inflammatoire et antimutagénique, et apportent une protection cardio-vasculaire en maintenant la perméabilité vasculaire.
Les anthocyanines diffèrent des autres flavonoïdes naturels par l’éventail des couleurs qui peuvent en être dérivées. Ils ont également un puissant pouvoir antioxydant. Une étude constate ainsi que, sur 150 flavonoïdes, ce sont eux qui ont la plus forte capacité antioxydante, et les place notamment sur ce plan devant les proanthocyanidines oligomériques (OPCs).

Des preuves expérimentales indiquent que certains anthocyanes ont des propriétés anti-inflammatoires ; des rapports suggèrent que l’administration d’anthocyanes par voie orale peut être bénéfique dans le traitement du diabète et des ulcères, et qu’ils pourraient exercer des activités antivirales et antibactériennes.

Myrtille bio antioxydant vertus bientfaits
Myrtille bio antioxydant vertus bientfaits

De puissants antioxydants

Des effets bénéfiques pour la santé des extraits de baies sont attribués en grande partie à leurs propriétés antioxydantes. Celles-ci peuvent être mesurées en utilisant toute une variété de standards comme la capacité d’absorbance de l’oxygène radicalaire (ORAC).
Une étude a évalué l’efficacité antioxydante et l’absence de risque cellulaire de 20 mélanges différents d’airelle, de sureau, de canneberge, de framboise et de fraise. Toutes les combinaisons ont été testées et Optiberry® a fait preuve de la plus forte activité antioxydante déterminée par ORAC. Son efficacité était supérieure à celle de toutes les autres combinaisons testées.

Pour évaluer in vivo les propriétés antioxydantes d’Optiberry®, des animaux déficients en vitamine E ont été exposés à un système d’oxygène hyperbarique pour induire une oxydation. Chez les animaux ayant reçu de l’Optiberry® pendant 8 semaines avant d’être exposés à l’oxygène hyperbarique, le glutathion a été protégé dans leurs poumons et leur foie. De plus, nourrir les animaux avec de l’Optiberry® deux semaines avant de les exposer à l’oxygène hyperbarique les protégeait d’une oxydation de l’organisme par rapport aux animaux témoins.

Une activité anticarcinogénétique et antiangiogénique

Des études épidémiologiques confirment que ceux qui consomment beaucoup de boissons et d’aliments riches en polyphénols ont un plus faible risque de cancer. Les baies peuvent agir individuellement ou en synergie pour prévenir la carcinogenèse.
Six échantillons d’extraits de baies et un mélange de ces six extraits ont été étudiés pour évaluer leurs propriétés antioxydantes et antiangiogéniques. Les six échantillons ont inhibé l’expression du facteur de croissance vasculaire endothéliale, un marqueur de l’angiogenèse. Optiberry®, le mélange d’extraits de six baies, a démontré une efficacité supérieure.

Des chercheurs de l’université d’État de l’Ohio à Columbus, ont observé que le bleuet du Canada et un mélange de baies (Optiberry®), in vivo, prévenaient l’angiogenèse en inhibant l’infiltration des macrophages dans un hémangiome. (L’infiltration des macrophages stimule l’angiogenèse et favorise les métastases.) Chez des souris traitées avec Optiberry®, les cellules de l’endothélium montraient une capacité réduite à former l’hémangiome et la croissance de la tumeur était diminuée de 50 % par rapport à des animaux recevant des cellules non traitées.
On a montré que des composants de la canneberge inhibent la cancérogenèse sur des lignées cellulaires de cancer du sein ou de la prostate. On a également observé que des extraits d’airelle et d’aronia, in vitro, prévenaient la cancérogenèse du côlon tandis que des extraits de fraise et d’airelle inhibaient la mutagenèse sur des lignées cellulaires de cancer du sein ou du col de l’utérus.

Une action antibactérienne

Des baies ont montré leur capacité à cibler les infections. On a ainsi mis en évidence le fait que la canneberge affaiblit l’infection à Helicobacter pylori et inhibe l’adhésion du virus de la grippe. Dans une étude in vitro, on a également mis en lumière que la canneberge affecte des souches de bactérie Listeria et que la framboise et la mûre avaient une action sur l’inhibition de bactéries gram-positif et gram-négatif.
Individuellement, plusieurs extraits de baies, framboise, fraise, canneberge, sureau, airelle et myrtille, ainsi que des mélanges d’extraits, ont montré leur capacité à inhiber de façon significative la croissance d’Helicobacter pylori associés ou non à de la clarithromycine. Le traitement classique de l’infection à Helicobacter pylori est constitué par l’association de certains antibiotiques et d’agents antiacides. L’une des principales raisons de l’échec de ce traitement conventionnel est la résistance croissante à des antibiotiques comme la clarithromycine

Dans cette étude, des suspensions diluées de cellules provenant de cultures d’Helicobacter pylori ont été incubées avec différentes concentrations de fraise, de framboise, de canneberge, de sureau, d’airelle, de myrtille ou du mélange Optiberry®. Des échantillons dilués de chacune de ces mixtures ont été à nouveau mis en culture et le nombre de colonies d’Helicobacter pylori déterminé. Des séries de suspensions diluées de cellules avec des extraits de baies ont également été exposées à de la clarithromycine, puis mises en culture. La quantification des colonies d’Helicobacter pylori a montré que tous les extraits inhibaient de façon significative H. pylori par rapport aux témoins. Les extraits ont également augmenté la sensibilité des bactéries à la clarithromycine, le mélange Optiberry® montrant l’effet le plus puissant et à la plus faible concentration testée.

Protection des vaisseaux sanguins

La capacité des anthocyanines à protéger les gros et petits vaisseaux sanguins des lésions oxydatives dérive de tout un éventail d’effets allant jusqu’à l’atténuation des lésions provoquées par des niveaux élevés de sucre sanguin dans les microvaisseaux, responsables de complications chez les diabétiques.
Au cours de l’inflammation, des enzymes endommagent le tissu conjonctif dans les capillaires, provoquant l’infiltration de sang dans les tissus environnants. Des oxydants sont alors libérés et viennent endommager les parois des vaisseaux sanguins. Les anthocyanines exercent un effet protecteur de différentes façons. En premier lieu, ils neutralisent les enzymes responsables de la destruction du tissu conjonctif. Ensuite, leur capacité antioxydante empêche les oxydants d’endommager les protéines des parois des vaisseaux sanguins. Des expériences sur animaux ont montré qu’une supplémentation avec des anthocyanes prévenait l’inflammation et les lésions des vaisseaux sanguins qui en découlent.

Luttent contre l’athérosclérose

La capacité des anthocyanines à contrer les oxydants en fait des combattants musclés contre l’athérosclérose. Avant tout, ils préviennent une étape clé de l’athérogenèse, celle de l’oxydation des LDL. Dans des études in vitro, des extraits de myrtille, mêmes en quantité très faible, protégeaient efficacement les LDL de l’oxydation. Des chercheurs américains ont constaté que l’extrait de myrtille était un antioxydant plus puissant que la vitamine C. Dans une étude portant sur des femmes ayant un retard de croissance intra-utérine (qui se manifeste par un ralentissement de la croissance fœtale), la prise d’anthocyanines a fait diminuer en deux mois les niveaux de LDL oxydés de 1,04 mU/ml à 726, tandis que ces niveaux augmentaient dans le groupe témoin.

Ensuite, les anthocyanines protègent l’intégrité des cellules endothéliales qui tapissent les parois des vaisseaux sanguins. Une étude réalisée à la Tufts University, à Boston, a constaté que les anthocyanines de baies de sureau étaient rapidement intégrés dans les membranes des cellules endothéliales où ils prévenaient l’oxydation.
De plus, les anthocyanines détendent les vaisseaux sanguins. Des chercheurs français ont traité les aortes d’animaux avec de la norépinéphrine qui contracte les vaisseaux sanguins. La présence de delphinidine, un anthocyanidine, a détendu l’aorte de 89 %, alors qu’un autre anthocyanidine n’avait aucun effet.
On a montré que la capacité anti-inflammatoire des anthocyanines aidait à amenuiser les réactions allergiques. Dans une étude, des chercheurs bulgares ont donné à des animaux de l’histamine et de la sérotonine qui provoquaient des réactions allergiques et augmentaient la capillarité des vaisseaux sanguins. Les animaux ont été supplémentés avec différents flavonoïdes. Les anthocyanes ont montré l’effet anti-inflammatoire le plus puissant de tous les flavonoïdes testés.

Prévention de certaines complications du diabète

Les lésions provoquées par des niveaux élevés de sucre sanguin sur les microvaisseaux sont responsables de la plupart des complications du diabète. Les protéines de collagènes deviennent alors liées à des sucres avec pour résultats des anomalies dans le collagène des vaisseaux sanguins. Dans une étude allemande, 12 patients diabétiques adultes ont pris quotidiennement pendant deux mois 600 mg d’anthocyanines. À la fin de l’étude, la production de collagène anormal avait significativement diminué.

Une des plus sérieuses complications du diabète est la rétinopathie, qui peut aboutir à la cécité. Elle se produit lorsque l’organisme essaie de réparer les capillaires endommagés poreux et qu’il le fait par une surproduction de protéines anormales. En premier lieu, les anthocyanines luttent contre la porosité des capillaires tout en prévenant la prolifération de protéines anormales. Dans une étude italienne, 30 des 40 sujets avec une rétinopathie ont montré des améliorations significatives après la prise quotidienne pendant plusieurs semaines de 120 mg d’anthocyanines. Aucune amélioration ne s’est manifestée chez les témoins.

Boutique Biologiquement.comExtrait de myrtille bio est un puissant antioxydant qui renforce les veines

  Posté par myrtille       Laisser un commentaire
[Total : 17    Moyenne : 2.5/5]

L’extrait de myrtille bio antioxydant naturel puissantest tiré du Vaccinium myrtillus, la myrtille ou, une petite baie bleue qui a été utilisé traditionnellement pour le traitement des conditions maintenant connues pour être en raison de l’inflammation et l’action des radicaux libres sur le corps.

Parmi ceux-ci est l’athérosclérose, ou durcissement des artères, causés par l’oxydation des radicaux libres des lipides à basse densité qui transportent le cholestérol dans le sang, et que les dépôts de gras cause de plaques sur les parois artérielles et resserre finalement les à un stade qui peut causer insuffisance cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, selon que les artères sont près du cœur ou du cerveau.

Toutefois, d’autres à traiter cette condition, la myrtille a aussi été utilisé traditionnellement pour le traitement des varices et aussi pour certaines affections oculaires. En fait, il a été au cours de la Seconde Guerre mondiale que la Royal Air Force en Grande-Bretagne a reçu des rapports établis par les pilotes que leur vision nocturne améliorée après avoir mangé des myrtilles. Non seulement leur vision, mais la restauration de la vision nocturne après une exposition à l’éblouissement.

Extrait de myrtille bio est un puissant antioxydant qui renforce les veines
Extrait de myrtille bio est un puissant antioxydant qui renforce les veines

Cela a été extrêmement important pour les pilotes pendant la guerre qui devait être en mesure de s’adapter rapidement leur vision de voler leur avion après exposition à des projecteurs et des détonations d’explosifs. C’est la raison pour tout ce qui semblait promouvoir cette adaptation indispensable d’être signalé.

La pharmacologie de ces effets ont été jugés en raison de la anthocyanosides qui myrtilles sont particulièrement riches. Anthocyanosides compose d’une dorsale anthocyanaidin, à laquelle l’un des deux arabinose, le galactose ou le glucose peut être lié. Depuis la myrtille contient cinq de ces anthocyanadins, puis il ya quinze anthocyanosides différents dans le concentré de fruits.

La zone de la rétine qui semble contrôler la vision de nuit, et le passage du jour à la vue de nuit, est appelé l’épithélium qui est liée à la vision de pourpre. Anthocyanosides semblent avoir une affinité pour cette partie de la rétine, et, ce faisant, joue un rôle important dans ce type de vision, vision de nuit particulièrement bien qu’il soit aussi bénéfique à l’amélioration vision de jour.

Bien que la myrtille contient également des vitamines A et C, l’hydroquinone et de tanins, ce sont les anthocyanosides qui lui donnent ses propriétés antioxydantes uniques, ainsi que son effet sur les fibres de collagène. Il peut fibres de collagène cross-link pour aider à surmonter les faiblesses dans les tissus conjonctifs tels que le cartilage, les tendons et les parois des vaisseaux sanguins.

Son effet antioxydant est d’empêcher le clivage du collagène par les cyzymes qui sont sécrétées par les leucocytes générées par le système immunitaire. En empêchant la libération d’histamine, et la libération de prostaglandines et d’autres protéines et cellules mobilisées au cours de la réponse immunitaire inflammatoire de la détection d’une invasion étrangère dans le tissu humain, anthocyanosides peut aider à réduire l’inflammation et à protéger contre d’autres réactions extrêmes du système immunitaire qui peuvent nuire à l’organisme qu’elle a évolué à protéger.

La propriété la plus puissante des anthocyanosides sont leurs propriétés antioxydantes: peut-être même sa propriété une seule fois toutes les conditions qu’il aide à protéger contre sont bien comprises. Un antioxydant se combine avec les radicaux libres et les détruit. Les radicaux libres sont des entités chimiques particulièrement ignoble qui exigent un électron pour les rendre stables, et ils prennent cet électron de la source la plus proche. Cela peut entraîner l’oxydation et la destruction de nombreux tissus de l’organisme conduisant à un vieillissement prématuré, l’athérosclérose, des dommages aux yeux et beaucoup d’autres problèmes qui résultent de la destruction des cellules du corps et des tissus.

Les différents constituants qui composent agissent de concert pour la myrtille se débarrasser des radicaux libres et d’augmenter l’apport d’oxygène à l’œil. Les avantages sont en aidant à prévenir la cataracte et le glaucome, cette dernière en raison de l’effet de l’effet anthocyanoside réticulation sur la structure du collagène dans les yeux. Il peut également aider en cas de dégénérescence maculaire qui affecte la zone centrale de la rétine qui pourrait être dû à la propriété même de là glucoside.

S’éloignant des yeux et le dos au système vasculaire, la réticulation du collagène propriétés des flavonoïdes, ce qui est essentiellement anthocyanosides sont, peut contribuer à la réparation des tissus endommagés veine en renforçant les parois veineuses elles-mêmes, et aussi en fournissant un appui pour la membranes cellulaires, ou des couches extérieures des cellules.

Cette initiative s’appuie jusqu’à plus de force dans la veine des tissus situés sous les murs extérieurs et contribue à une réduction globale de la faiblesse de la veine. Ce à son tour lui permet de mieux résister à la pression interne mis sur elle par la défaillance de la vanne qui a créé le problème. De cette façon, myrtilles peuvent être utilisés pour aider à réparer les dommages causés par les varices et d’améliorer la fonction de la veine dans le retour du sang vers le cœur des extrémités des jambes et aussi pour aider à réduire la douleur et le gonflement des veines variqueuses.

En plus de ces effets bénéfiques sur le système vasculaire et les yeux, la myrtille peut aussi aider à diminuer la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique à des polluants, des médicaments et autres produits chimiques indésirables en améliorant la résistance des capillaires dans le cerveau pour le transfert de ces substances à travers les parois. Il le fait en empêchant le collagène des capillaires dans le cerveau soit dégradé par des enzymes ou d’autres agents, également, en contribuant à renforcer la structure du collagène de sorte qu’il devient plus imperméable aux grosses molécules qui forment des polluants.

A moins connus constitutifs de la myrtille est myrtillin, un monoglucoside anthocyanoside qui est aussi disponible dans toutes les plantes vertes, qui possède des propriétés anti-glycémique. Ce qui signifie qu’elle peut réduire l’hyperglycémie et glycosurea, et ainsi de réduire la glycémie, sans réduire le niveau de sucre dans le sang à des niveaux dangereusement bas. En d’autres termes, il est un substitut idéal d’insuline.

Les amérindiens utilisaient des plantes vertes pour les thés des siècles et sont libres de diabète jusqu’à la venue en contact avec les Européens et adopté leurs habitudes alimentaires. Bien que le cas doit être prouvé, il semble très probable que c’était le myrtillin qui les exempte d’une maladie qui affecte tant d’autres races.

Indépendamment de cela, cependant, il est pour son effet antioxydant puissant qui myrtille trouve sa meilleure utilisation, et aussi ses effets sur les varices. Cependant, tous les avantages pour la santé ce qui précède que la myrtille offre, peut probablement être mis à la porte de l’effet antioxydant combiné de son contenu en vitamine C et les anthocyanosides – y compris les myrtillin glucoside.

Boutique Biologiquement.comLes intérêts nutritionnels des myrtilles bio

  Posté par myrtille       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Quels sont les bienfaits de la myrtille bio antioxydant naturel puissantsur la santé ?

Les myrtilles possèdent de puissants antioxydants qui protègent du vieillissement.
L’anthocyanine est un antioxydant qui protège le cerveau des dégâts causés par les radicaux libres et contribue à éliminer la graisse abdominale.
Préférez les myrtilles Bio qui ont une teneur plus élevée en antioxydants.

La myrtille est un fruit pauvre en calories (50 kcal pour 100g) mais riche en fibres qui lui confère des vertus diurétiques.
Les tanins présents en grandes quantités dans ce petit fruit ont une action : anti-diarrhéique, antibactérienne et sont à l’origine des effets protecteurs sur la cataracte et la vision nocturne.

Riches en vitamines (du groupe B, PP, C et E), en minéraux et oligo-éléments (cuivre, fer, magnésium, phosphore, potassium…), elles contribuent à protéger les peaux sujettes à la couperose et luttent efficacement contre les cystites et le diabète.

Les intérêts nutritionnels des myrtilles bio
Les intérêts nutritionnels des myrtilles bio

Précautions à prendre en compte :

Le danger vient des myrtilles sauvages qui peuvent être contaminées par les excréments des renards. L’échinococcose alvéolaire est une maladie qui s’attaque au foie et qui est très dangereuse pour l’être humain.
Cependant, il n’y a aucun danger si vous consommez la myrtille cuite (tarte, confiture, jus, gélules) puisque la cuisson tue les parasites responsables de cette maladie.

Soyez très vigilant lors de votre cueillette sauvage !

Boutique Biologiquement.comMyrtille bio usages consommation vertus

  Posté par myrtille       Laisser un commentaire
[Total : 4    Moyenne : 2.5/5]

Les myrtilles (bio antioxydant naturel puissant) sont des fruits produits par diverses espèces du genre Vaccinium (famille des Ericaceae). Ce sont de petites baies de couleur bleu-violacé à la saveur douce et légèrement sucrée.

À l’origine du nom et principalement, il s’agit de Vaccinium myrtillus, la myrtille commune, mais l’appellation peut également se rapporter à Vaccinium uliginosum, la myrtille des marais et à plusieurs espèces américaines dont certaines sont cultivées (Vaccinium caespitosum, Vaccinium corymbosum, Vaccinium angustifolium, Vaccinium deliciosum, Vaccinium membranaceum, Vaccinium ovalifolium, Vaccinium myrtilloides, etc.).
Les myrtilles poussent sur le myrtillier.
Au sens botanique, les myrtilles appartiennent au groupe des airelles, terme utilisé alors pour l’ensemble des espèces du genre Vaccinium.
Au sens culinaire, on fait la distinction entre les myrtilles (bleues et plutôt sucrées) et les airelles (rouges et plutôt acidulées).
Les myrtilles portent selon les régions divers noms vernaculaires : brimbelles, bleuets, etc.. mais au Québec on utilise généralement le terme de bleuets à la fois pour les fruits des Vaccinium angustifolium et Vaccinium myrtilloides, espèces sauvages exclusivement américaines et pour ceux du Vaccinium corymbosum cultivé.

Myrtille bio usages consommation vertus
Myrtille bio usages consommation vertus

Usages culinaires et recettes

Les baies peuvent être consommées fraîches ou être utilisées en pâtisserie pour confectionner des tartes et divers autres gâteaux. La tarte aux myrtilles est un dessert de saison traditionnel dans les régions montagneuses d’Europe (Alsace, Massif central, Savoie, Vosges, massif ardennais, …). Le muffin aux myrtilles est un classique de la pâtisserie américaine.
Les myrtilles peuvent également être utilisées pour faire des confitures, des sirops, des sorbets, des tisanes, des eaux-de-vie, des liqueurs ou des vins.

Composition

C’est une des baies les plus légères en sucres et en calories, sa richesse en fibres et en antioxydant lui confère des vertus coupe-faim, et elle est très diurétique.
Riche en vitamines hydrosolubles, acides citrique et malique, alcaloïdes indoliques, anthocyanosides (glucosides du delphininol, du cyanidol, du malvidol et du pétunidol), bases quinolizidiniques et tanins, elle possède des propriétés antiseptiques, antidiarrhéiques, antihémorragiques et antihéméralopiques.
C’est un des fruits les plus riches en antioxydants, quelle que soit la méthode de mesure utilisée.

Effet sur la vision

La preuve scientifique de l’action des myrtilles sur les pathologies oculaires remonte aux années 1980. Les pouvoirs antioxydants de la myrtille sont à l’origine des effets protecteurs et bénéfiques sur la cataracte.

Effet sur la mémoire

Une propriété remarquable du jus de myrtilles est sa capacité à restaurer la mémoire des rats âgés : démontré par J.A.Joseph à Boston, cet effet a été confirmé depuis par d’autres équipes. On ignore encore si ce bénéfice pour la mémoire est reproductible chez l’Homme. Les chercheurs étudient des solutions thérapeutiques dans d’autres domaines (prévention des cancers ou maladies dégénératives).

Risque

Echinococcose, danger des myrtilles sauvages : en mangeant, crus, des fruits sauvages contaminés par les déjections de renard, on risque d’attraper l’échinococcose alvéolaire. Cette parasitose très grave est due à Echinococcus multilocularis, un petit ver dont l’adulte parasite l’intestin grêle du renard et qui peut contaminer l’homme. Très rare (15 cas par an en France), cette maladie est due au lent développement du parasite dans le foie. Elle conduisait autrefois à la mort, mais le traitement par l’albendazole en « stabilise » l’évolution. En France, les cas se concentrent dans l’Est et le Massif Central ; on ne connaît presque aucun cas dans les Pyrénées. La cuisson tue le parasite (confiture, tartes), mais aucun autre traitement, comme le lavage ou la congélation, n’est sûr.

Réglementation en France

La cueillette des myrtilles est réglementée en France, notamment dans les réserves naturelles. Les règlements, différents d’un lieu à l’autre, évoluent également d’une année à l’autre. Ainsi, dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges, la cueillette est autorisée du 15 juillet au 15 décembre pour une consommation familiale (2 kg par jour par personne). L’utilisation du peigne est tolérée dans la partie de la réserve située sur les départements du Territoire de Belfort, des Vosges. Il est interdit en Haute-Saône. Dans les Hautes-Vosges, ce peigne est appelé communément riffle, tout comme la myrtille est appelée assez communément “brimbelle” (qui pousse sur le “brimbellier”).