[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La Myrtille bio antioxydant naturel puissant.

Troubles Prévention des cataractes, prévention de la dégénérescence de la macula

Maladies Prévention du cancer, prévention de l’athérosclérose, des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux

Bénéfique Amélioration de la vision, capacité de mieux voir dans l’obscurité, amélioration des fonctions motrices, protection des tissus du cerveau, diminution de la perméabilité des capillaires, renforcement des capillaires

Extrait de myrtille bio est un puissant antioxydant qui renforce les veines

Extrait de myrtille bio est un puissant antioxydant qui renforce les veines

Myrtille description

La myrtille pousse sur le sous-arbrisseau que l’on nomme myrtillier, avec des racines très longues. Sa tige faiblement ailée mesure entre vingt et soixante centimètre de hauteur, elle est dressée et rameuse. Des feuilles la recouvrent d’une teinte vert pâle, leurs formes sont ovales et alternes finement dentée et parsemée de nervures sur la face intérieure. Les fleurs du myrtillier sont soit regroupée par deux soit isolée et se placent à l’aisselle des feuilles, leurs couleurs sont blanches rosées. La myrtille est une baie noire-bleuâtre, violacée et arrondie mesurant cinq millimètre de diamètre seulement, charnue et de saveur agréable que l’on récolte de juin à septembre.
Myrtille la culture

La myrtille, cette baie savoureuse privilégie les régions à hauts reliefs (montagnes) de l’Europe, on en retrouve à des hauteurs variant entre quatre cent à deux mille cinq cent mètre, elle c’est répandue également en Asie et en Amérique et un peu partout dans le monde. Elle préfère les endroits ombragés et humides, et les sols riches en aluminium (silice), facile à cultiver et une espérance de vie de trente cinq ans.

Myrtille sa composition

La myrtille contient des acides organiques et triterpéniques avec l’acide citrique, l’acide benzoïque, l’acide malique, de l’acide succinique et quinique, des acides ursolique et oléanique, de l’arbutoside et néomyrtiline.

La myrtille comprend aussi des anthocyanes et tanins catéchiques, des flavonoïdes et bioflavonoïdes avec l’arabinoside et du quercétol, des vitamines A et C, et de la pro vitamine E, ainsi que de la pectine et en sels minéraux.

Myrtille et ses vertus médicinales

La myrtille est une petite baie ayant de nombreuses propriétés bénéfiques pour l’organisme, la principale étant qu’il a une action anti héméralopique (amélioration de la vision nocturne), mais ce n’est pas tout elle est antiseptique et anti-infectieux, anti diarrhéique et antihémorragique, anti-inflammatoire, antioxydant et diurétique.

La myrtille fut l’objet d’études scientifiques pour ses propriétés sur la vision nocturne, après qu’il fut remarqué que les pilotes d’avions britanniques consommaient de ce fruit pour leurs vols de nuit. De plus la myrtille protège les tissus de l’œil envers toutes agressions lumineuses et autres (comme tous les écrans) et apporte une aide précieuse sur les problèmes de la cataracte et prévient la dégénérescence de la macula (dégénérescence maculaire lié à l’âge ou DMLA) qui résulte de la détérioration de la zone situé prés du nerf optique responsable de l’acuité visuelle.

L’attribution d’antioxydant pour la myrtille la classe parmi les plus importants, elle a pour effet de ralentir le vieillissement, et d’être préventif sur certains cancers, sur l’artériosclérose, les crises cardiaques ainsi que les accidents vasculaires cérébraux.

Les tanins présent au sein de la myrtille lui confère une action sur la prévention de nombreuses infections situé sur l’appareil urinaire, en empêchant les bactéries de s’y accroché (les colibacilloses, cystites).

Mais ce n’est pas tout ces mêmes tanins associé au anthocyanoside que contient la myrtille lui confère une faculté anti diarrhéique tout en apaisant les douleurs et les spasmes que provoque les colites.

Myrtille autres usages

Les baies de myrtille sont bien connu en cuisine, elles peuvent être dégusté fraîche, crue cuite ou séché ou ajouter dans divers mets, tel que les pâtisseries et les confitures, les sirops, les sorbets, les tisanes, des liqueurs et vins ainsi que dans certaines sauces qui accompagnent certaines pièces de gibier. Une petite astuce pour agrémenter vos plats avec un poivre aux myrtilles (épicé et fruité), associé des grains de poivres rose et noir avec des myrtilles séchées dans un moulin a poivre, et bon appétit.

Myrtille soigne

Amélioration de la vision, capacité de mieux voir dans l’obscurité, prévention des cataractes, prévention de la dégénérescence de la macula, amélioration des fonctions motrices, protection des tissus du cerveau, diminution de la perméabilité des capillaires, renforcement des capillaires, prévention du cancer, prévention de l’athérosclérose, des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*